<< Retour au sommaire

 

LES FONCTIONS POUR LES TRAITEMENTS DE CHAÎNES DE CARACTÈRES

 

 

 

Le sommaire :

  1. La fonction CONCATENER ;
  2. La fonction CAR ;
  3. La fonction CODE ;
  4. La fonction EXACT ;
  5. Les fonctions GAUCHE et DROITE ;
  6. La fonction NBCAR ;
  7. Les fonctions MINUSCULE et MAJUSCULE ;
  8. La fonction STXT ;
  9. La fonction NOMPROPRE ;
  10. La fonction REMPLACER ;
  11. La fonction REPT ;
  12. La fonction CHERCHE ;
  13. la fonction SUPPRESPACE ;
  14. Les fonctions CNUM et TEXTE ;
  15. La fonction substitue ;

 

 

CONCATENER

 

Cette fonction permet de concaténer, donc d’aligner une suite de chaînes de caractères passées en arguments.

La syntaxe :

=CONCATENER(chaîne1;chaîne2;chaîne3;ETC)

 

Chaque argument est séparé de l’argument qui le suit par un « Point virgule ».

Un argument peut être les références d’une cellule qui contient une chaîne de caractères, ou bien, directement une chaîne de caractères placée entre guillemets.

 

Exemple :

 

Dans la cellule A1, écrivez DURAN.

Dans la cellule B1, écrivez 22.

Dans la cellule C1, écrivez Martine.

 

Positionnez-vous maintenant dans la cellule A2 et écrivez :

=CONCATENER"Je m’appelle ";C1;" ";A1;"et mon âge est ";B1;" ans")

Validez votre formule et vous constaterez que dans A5, vous aurez ceci :

Je m’appelle Martine DURAN et mon âge est 22 ans.

 

Visualiser l’exemple :

DURAN

22

Martine

=CONCATENER"Je m’appelle ";C1;" ";A1;"et mon âge est ";B1;" ans")

 

 

 

Vous constaterez que dans la formule, les références de cellules ne sont pas placées entre guillemets tandis, qu’au contraire, le texte que nous souhaitons afficher tel que, nous le plaçons entre guillemets. N'oubliez pas de prévoir les espaces nécessaires dans les caractères placés entre guillemets.

 

Remarque :

Le ccaractère & « et commercial » est un opérateur de concaténation.

Il est donc possible, dans le cas où la concaténation doit avoir lieue en dehors d’une fonction, , d’utiliser un opérateur de concaténation, le « Et commercial » « & ».

Par exemple, pour concaténer les cellules A1 et B1 :

=a1&B1

Ou encore, pour concaténer A1 et B1 en plaçant un espace entre les deux :

=A1&" "&B1

Du coup, on aurait pu aussi :

="Je m’appelle "&C1&" "&A1&"et mon âge est "&B1&" ans"

 

 

 

CAR

 

Cette fonction permet d’afficher le caractère dont le code est passé en argument.

Dans l’exemple qui suit, nous allons introduire la fonction CAR dans la fonction CONCATENER.

 

Positionnez-vous dans la cellule A1 et écrivez cette formule :

=CONCATENER(CAR(71);CAR(65);CAR(71);CAR(78);CAR(69);CAR(82))   

 

Ainsi, vous concaténez une suite de caractères alphabétiques qui se suivent grâce à la fonction CONCATENER.

Cette formule doit afficher : le mot gagner.

 

Pour les caractères alphabétiques, le « A » majuscule débute au code 65 et le « a » minuscule débute au code 97.

 

CODE

 

C’est la fonction inverse de la fonction CAR.

Cette fonction affiche le code du premier caractère de la chaîne de caractères passée en argument.

Si les caractères sont saisis directement dans la fonction, vous devez les encadrer par des guillemets.

 

Par exemple :

=CODE("a"

 

Cette fonction renvoie le code correspondant au « a » minuscule, c’est-à-dire le code 97.

 

EXACT

 

Cette fonction compare deux chaînes de texte et renvoie la valeur VRAI si elles sont identiques ou la valeur FAUX dans le cas contraire. EXACT respecte la casse, mais ne tient pas compte des différences de mise en forme. Utilisez EXACT pour tester la conformité d'un texte tapé dans un document.

 

Exemple :

 

Dans la cellule A1, écrivez votre prénom en minuscule

Dans la cellule B1, écrivez votre prénom en majuscule.

Dans la cellule A5, nous écrivons la formule suivante :

=SI(EXACT(A1;B1);"Les deux cellules sont identiques";"Les deux cellules ne sont pas identiques")

 

Vous allez constater que la formule vous affiche ceci :

« Les deux cellules ne sont pas identiques ».

 

Alors, retournez dans la cellule A1 et écrivez votre prénom en majuscule cette fois, afin que A1 et B1 soient identiques.

Retournez voir se que vous affiche la formule dans la cellule A5.

Normalement, vous devriez lire ceci :

« Les deux cellules sont identiques ».

 

Dans notre exemple, nous avons introduit la fonction EXACT dans la structure conditionnelle SI. Par conséquent, nous déterminons à l’avance des messages à afficher selon si les cellules A1 et B1 sont identiques. Mais si vous placez directement la fonction EXACT dans une cellule, elle affichera, selon le résultat de la comparaison des arguments, la valeur VRAI ou FAUX;

 

GAUCHE et DROITE

 

La fonction GAUCHE renvoie le, ou les,  premiers caractères d'une chaîne de texte en fonction du nombre de caractères que vous spécifiez.

La syntaxe :

=GAUCHE(texte;nombre)

 

Texte est un texte placé entre guillemets ou les références d’une cellule texte.

Nombre est le nombre de caractères que l’on veut extraire à partir du premier caractère du texte.

 

Exemple :

Dans la cellule A1, écrivez le prénom Philippe.

Positionnez-vous maintenant dans la cellule A5 et saisissez la formule suivante :

=CONCATENER(GAUCHE(A1;3);GAUCHE(A1;3))

 

Ensuite, regardez le résultat de la formule. Normalement, vous devriez obtenir la chaîne de caractère suivante : « PhiPhi ».

Ici, la fonction GAUCHE a été intégrée dans la fonction CONCATENER.

En fait, dans la formule de notre exemple, la fonction GAUCHE renvoie les 3 premières lettre de Philippe, et comme cette fonction est utilisée deux fois dans la fonction CONCATENER, il y a donc concaténation de « Phi » et de « Phi ».

 

La fonction DROITE s’utilise de la même manière mais par opposition à la fonction GAUCHE, elle extrait les caractères de la chaîne de caractères à partir de la droite.

 

NBCAR

 

Cette fonction retourne un numérique. Il s’agit de la taille en nombre de caractères de la chaîne de texte passée en argument.

Exemple :

 

Dans la cellule A1 écrivez bonjour.

Placez-vous maintenant dans la cellule A5, écrivez la formule suivante :

=NBCAR(A1)

 

Voilà, vous pourrez constater que cette formule retourne la valeur 7, c’est-à-dire le nombre de caractères de la chaîne de texte « bonjour ».

 

MINUSCULE et MAJUSCULE

 

Ces fonctions convertissent les caractères passés en arguments, soit en minuscule si vous utilisez la fonction MINUSCULE, soit en majuscule si vous utilisez la fonction MAJUSCULE.

Par exemple, dans la cellule A1, saisissez paris en minuscule.

Dans A2, saisissez la formule suivante :

=majuscule(A1)

Cette formule affichera dans A2, PARIS en majuscule…

 

STXT

 

Cette fonction renvoie un nombre défini de caractères d'une chaîne de texte à partir de la position que vous indiquez.

La syntaxe :

=STXT(texte ;départ ;taille)

 

Texte est une chaîne de caractères placée entre guillemets ou les références d’une cellule contenant un texte.

Départ est la position du caractère dans le texte pour lequel l’extraction commence.

Taille et le nombre de caractères à extraire.

 

Exemple :

 

Dans la cellule A1, écrivez : J’ai mal aux dents.

Dans la cellule A5, écrivez la formule suivante :

=STXT(A1;14;4)

Cette formule pointe sur la cellule contenant « J’ai mal aux dents ».

Elle extrait 4 caractères à partir du quatorzième caractère de la chaîne.

Le résultat est donc le mot : Dent » au singulier puisque le « S » n’a pas été extrait.

 

NOMPROPRE

 

Cette fonction met en majuscules la première lettre de chaque mot dans une chaîne de caractères passée en argument.

 

REMPLACER

 

Cette fonction remplace une chaîne de caractères par une autre, en fonction du nombre de caractères spécifiés.

 

La syntaxe :

=REMPLACER(texte;Départ;Nombre;Nouvelle_chaîne)

Texte est le texte à traiter, soit placé entre guillemets, soit représenté par les références d’une cellule.

Départ correspond à la position du premier caractère à partir duquel le remplacement doit avoir lieu.

Nombre correspond au nombre de caractères à remplacer.

Nouv_chaîne correspond à la chaîne de caractères à insérer.

 

Exemple :

 

Dans la cellule A1, écrivez : Je être content.

Dans la cellule A5, écrivez la formule suivante :

=REMPLACER(A1;4;4;"suis")

 

Ici, pour la cellule A1, nous avons remplacé « être » par « suis ».

En résultat, vous obtenez donc : « Je suis content ».

 

REPT

 

Cette fonction répète « N » fois la chaîne de caractères passée en argument.

 

La syntaxe :

=REPT(Texte;Nombre)

 

Texte est un texte.

Nombre correspond au nombre de fois que le texte doit être répété.

 

Par exemple :

 

Pour répéter 10 fois la chaîne de caractères TOTO qui se trouve dans la cellule A1, écrivez la formule suivante :

=REPT(A1;10)

 

CHERCHE

 

La fonction CHERCHE renvoie le numéro du caractère au niveau duquel un caractère spécifique ou une chaîne de texte est initialement reconnu à partir

Du numéro de départ. Utilisez la fonction CHERCHE pour déterminer la position d'un caractère ou d'une chaîne de texte dans une autre chaîne de texte de façon

A pouvoir utiliser ensuite les fonctions STXT ou REMPLACER pour modifier le texte.

 

La syntaxe :

=CHERCHE(TexteRecherché;TexteSource;Départ)

 

TexteRecherché est le texte qui est recherché à l’intérieur du texte source, situé juste après, dans la fonction.

Départ est la position du caractère de départ d’où débute la recherche à l’intérieur du texte source.

 

Par exemple :

 

Dans la cellule A1, écrivez : Je suis fort.

Dans la cellule A5, écrivez la formule suivante :

=CHERCHE("F";A1;1)

Cette formule vous renverra la valeur 9, c’est-à-dire la position du caractère « F » à l’intérieur du texte contenu dans la cellule A1.

Si la fonction « cherche » est imbriquée dans le deuxième argument de la fonction « remplacer », il est possible de rechercher une chaîne de caractères à l’intérieur d’un texte afin de le substituer…

Par exemple, dans A2, nous désirons afficher le texte de la cellule A1, mais en remplaçant PARIS par MARSEILLE.

 

J'habite dans la magnifique ville de PARIS depuis 5 ans !

=REMPLACER(A1;CHERCHE("PARIS";A1;1);5;"MARSEILLE")

 

 

SUPPRESPACE

 

Cette fonction supprime les espaces qui n’ont aucune utilité à l’intérieure de la chaîne de caractères passée en argument.

 

CNUM et TEXTE

 

La fonction CNUM convertit la chaîne de caractères passée en argument en un numérique.

La fonction TEXTE convertit le nombre passé en argument en une chaîne de caractères.

 

Substitue

 

La fonction Substitue, comme son nom l’indique clairement, remplace une sous chaîne dans un texte.

 

Le premier argument est la sous chaîne à extraire, le second argument est la nouvelle sous chaîne, et le troisième argument correspond au texte à traiter.

 

Par exemple :

 

Si dans la cellule A1, vous avez un texte comportant « bonjour », voici la formule qui permettrait de remplacer « bonjour » par « au revoir ».

substitue("bonjour","au revoir",a1)

 

Philippe BOULANGER