<< Retour au sommaire

 

 

L’embranchement conditionnel If

 

 

 

Le sommaire :

  1. Présentation du if.
  2. Les conditions et les opérateurs.
  3. Une écriture compacte.

 

 

Présentation du if

 

L’embranchement conditionnel « if » permet de réaliser un traitement selon si une condition ou plusieurs conditions sont vraies.

 

Voici la syntaxe la plus simple :

 

if (condition) instruction; 

 

Ici, si la condition placée entre parenthèses et après le « if » s’avère vraie, l’instruction est réalisée.

Cette syntaxe n’est valable que si le mot clé « if », la condition et l’instruction appropriée logent sur une seule ligne.

 

Une autre syntaxe :

 

if (condition) {

Insctruction1;

Insctruction2;

Insctruction3; Etc.; }

 

Dans cette seconde syntaxe, comme le traitement comporte plusieurs lignes d’instructions, nous avons dû placer ces instructions entre accolades.

Je rappelle que les accolades s’obtiennent par des raccourcis clavier réalisés sur le pavé alphanumérique du clavier :

Ouvre accolade, ALT GR +apostrophe.

Ferme accolade, ALT GR +égal.

 

Dans les deux syntaxes présentées, on ne traite pas en particulier le cas de figure si la condition est fausse…

Le mot clé permettant de traiter ce cas de figure est « else ».

 

if (condition) {

Traitement1; }

Else {

Traitement 2; }

 

Dans cette troisième syntaxe, si la condition est vraie, « traitement1 » est exécuté, sinon, c’est « traitement2 » qui est exécuté.

Les deux blocs traitements sont entre accolades…

 

Les blocs traitements « if » peuvent eux-mêmes contenir des « if » imbriqués…

 

if condition1) {

if (condition2) insctruction;

if (condition3) instruction; }

 

Dans cette syntaxe, “condition2” et “condition3 » seront vérifiées uniquement si « condition1 » est vraie…

 

Exemple 1 :

Si le contenu de la variable Age est inférieur à 18, on affiche un message, sinon, on ne fait rien.

 

<script type=«text/javascript»>

var Age = 17;

if (Age<18) document.write("Désolé ! Vous êtes trop jeune...");

</script>

 

Exemple 2 :

Si Age est inférieur à 18, on ouvre la page intitulée « acceptation.html », sinon, on ouvre la page intitulée « refus.html ».

L’instruction qui permet d’ouvrir une page est window.location.

 

<html>

<head>

<title> Traitement de la situation</title>

</head>

<body>

<script type=«text/javascript»>

var Age = 17;

if (Age<18) {

  window.location="refus.html"; }

else {

  window.location="acceptation.html"; }

</script>

</body>

</html>

 

 


Les conditions et les opérateurs

 

Le bloc condition qui est entre parenthèses doit utiliser les opérateurs de comparaison et logique.

 

Les opérateurs logiques permettent de vérifier plusieurs expressions.

 

Ici dans l’exemple qui suit, nous allons traiter deux variables.

Si Age est inférieur à 18 et que le sexe est « femme », on dirige l’exécution de l’application sur le fichier « refus.html », mais dans tous les autres cas de figures, on dirige l’application sur le fichier « acceptation.html ».

 

<html>

<head>

<title> Traitement de la situation</title>

/head>

<body>

<script type=«text/javascript»>

var Age = 17;

var Sexe = "femme";

if ((Age<18)&&(Sexe="femme")) {

  window.location="refus.html"; }

else {

  window.location="acceptation.html"; }

</script>

</body>

</html>

 

 


Une écriture compacte

 

 

Vous pouvez orienter l’exécution de votre programme par l’intermédiaire d’un embranchement conditionnel plus compacte que le « if ».

 

La syntaxe :

(expression)?traitementVrai:TraitementFaux;

 

La description :

(expression) est une expression qui vérifie si une ou plusieurs conditions sont vraies.

Cette expression peut bien sûr utiliser les opérateurs de comparaisons et les opérateurs logiques.

L’expression doit être encadrée par des parenthèses…

 

TraitementVrai est le code qui sera exécuté si l’expression est vraie.

Il doit débuté par un point d’interrogation…

 

Traitementfaux est le code qui sera exécuté si l’expression est fausse.

Il doit débuter par le signe deux points »…

 

Dans l’exemple suivant, à l’ouverture de la page, on vérifie l’âge qui est contenu dans la variable locale « Age ».

Si le contenu de cette variable est inférieur à 18, on affiche un message précis, sinon, on affiche un autre message, et ce, par l’intermédiaire de la méthode « alert ».

 

Voici le code :

 

<html>

<head>

<title> bonjour </title>

</head>

<body>

<script type=«text/javascript»>

var age = 55;

(age<18)?alert("vous êtes trop jeunes !"):alert("ça roule pour vous, vous avez l'âge !");

</script>

</body>

</html>

 

Philippe BOULANGER