<< Retour au sommaire

 

 

MS-DOS L’unité virtuelle

 

 

 

Une unité est une lettre qui identifie une unité, donc un lecteur.

 

Le lecteur de disquettes est bien souvent représenté par l’unité « A », le disque dur par l’unité « C » ETC

 

Si vous souhaitez affecter une lettre d’unité à un dossier, rien de plus simple.

Ainsi, le dossier de travail pour lequel vous avez assigné une unité, sera disponible à partir du poste de travail, par conséquent, rapidement accessible.

 Dans notre exemple, à partir de WINDOWS nous allons créer un dossier dans la racine du disque dur et nous allons l’appeler Cible. Ensuite, par l’intermédiaire de la commande Subst, nous allons assigner l’unité « I » au dossier Cible.

Dans le poste de travail, le dossier intitulé Cible sera donc accessible à partir de l’unité « I ».

Mais comme « I » ne sera pas au sens propre du terme une véritable unité, donc un véritable lecteur, il sera une unité virtuelle.

 

Dès que vous avez créé le dossier Cible dans la racine du disque dur, ouvrez l’invite de commandes.

Saisissez la commande suivante :

Subst I : C:\Cible

 

Et voilà, le tour est joué.

D’ailleurs, saisissez la commande suivante :

Dir I :

Si votre dossier Cible contient déjà des fichiers, le contenu de ce dernier sera listé.

Vous pouvez donc, désormais, vous adresser au dossier Cible par l’unité I.

 

D’ailleurs, si vous créez un fichier de commandes contenant cette ligne de commande, c’est-à-dire la ligne Subst qui assigne l’unité « I » au dossier Cible, et que vous placiez le fichier dans le dossier démarrage du menu démarrer, l’unité I sera automatiquement assignée au dossier Cible dès le démarrage de la machine.

 

Philippe BOULANGER