<< Retour au sommaire

 

 

Gold Wav le montage audio

 

 

 

Le sommaire :

  1. Présentation de GoldWav.
  2. La gestion de fichiers.
  3. Les fonctions de lectures.
  4. La sélection.
  5. Les opérations : « Couper », « Copier », « Coller » & « Mixer ».
  6. Les fondus.
  7. Le volume, le « gain ».
  8. Les effets :

1.      Généralités.

2.      La réduction du souffle.

3.      L’equalizer.

4.      Les fondus par introduction ou élimination progressives des basses.

5.      La stéréo.

  1. Insérer un silence.
  2. Découpage et extraxtion d’un fichier en plusieurs piste :

1.      Découpage manuel

2.      Découpage automatique.

  1. Extraire le son d’un fichier DivX au format (AVI.)
  2. La concaténation de fichiers audio.
  3. Les Cd audio :

1.      La lecture.

2.      L’extraction.

 

 

Présentation de Goldwave

 

Voici 2 liens indispensables !

 

Télécharger GoldWav en version d'évaluation maintenant

 

Visiter le site officiel de Goldwave >>

 

Goldwave est un logiciel de montage audio qui manipule les fichiers aux formats suivants :

Wave (*.wav),

MPEG Audio (*.mp3),

Extended Audio (*.xac),

Apple (*.aiff),

Apple-C (*.aifc),

Amiga (*.iff),

Sun (*.au),

Sound Blaster (*.voc),

Raw (*.snd),

MIDI Instrument Sample (*.sds),

Sample Vision (*.smp),

Dialogic (*.vox),

Matlab (*.mat),

Numerical Text (*.txt),

Goldwavee Tmp File (*.tmp),

System (*.avi),

FLAC: Lossless Codec (*.flac)   <FLACFile>,

Ogg (*.ogg)   <OggFile>,

QuickTime Audio (*.mov)   <QTFile>,

Windows Media Audio (*.wma)   <WMAFile>.

 

L’option de menu de Goldwave « Effets » propose une gamme importante et de grande qualité d’effets sonores.

 

Toutefois, Goldwave ne dispose pas de module d’enregistrement analogique compatible JAWS, il vous sera donc impossible de vous enregistrer via un microphone…

 

En revanche, son interface utilisateur est totalement accessible depuis une revue d’écran telle que JAWS.

Il ne sera d’ailleurs pas nécessaire d’installer de script…

 

Avec Goldwave », vous pourrez créer des enchaînements, des fondus, des mixages, réaliser des insertions et des extractions, et ce, dans la plus grande facilité.

 

 


La gestion de fichiers

 

 Dans ce chapitre, nous allons voir comment manipuler les fichiers audio en découvrant les différentes opérations d’ouvertures, d’enregistrements, de fermetures, mais aussi comment travailler simultanément sur plusieurs fichiers…

 

Créer un nouveau fichier :

Pour créer un nouveau fichier, lancez Goldwave, c’est « clair », puis validez l’option de menu :

ALT, « File|New », ou le raccourci clavier CTRL +N.

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran, elle vous propose de réaliser des choix concernant les propriétés audio de base du fichier à créer. Après avoir fait vos choix, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

L’ouverture :

 

Pour ouvrir un fichier audio, lancez Goldwave, puis validez option de menu :

ALT, « File|Open », ou le raccourci clavier CTRL +O.

 

Dans l’explorateur de documents qui apparaît à l’écran, recherchez le fichier à ouvrir…

Vous pouvez toutefois écouter un fichier sans pour autant l’ouvrir immédiatement, il vous suffit de vous positionner sur son nom, puis de presser la touche « applications », et de valider la commande intitulée « Lecture ».

Votre lecteur multimédia sera ouvert est jouera le fichier…

Pour refermer le lecteur, ALT +F4.

Cette possibilité est pratique car elle nous permet d’écouter les fichiers avant de réaliser une ouverture.

D’ailleurs, pour ouvrir un fichier, faites tabulation jusqu’au bouton « Ouvrir » et pressez la touche entrée.

Vous êtes dans l’espace de travail de Goldwave et le fichier que vous venez de choisir est ouvert.

 

Vous pouvez bien sûr renouveler cette opération afin d’ouvrir plusieurs fichiers !

Dès lors, dans l’espace de travail de Goldwave, vous pourrez facilement basculer d’un fichier à l’autre par l’intermédiaire du raccourci clavier CTRL +TAB.

 

Il vous sera donc possible de travailler sur plusieurs fichiers audio simultanément…

 

Lorsque vous désirerez fermer l’un des fichiers présents dans l’espace de travail, il vous suffira de l’afficher par l’intermédiaire de CTRL +TAB, puis de valider l’option de menu :

ALT, « File|Close », ou CTRL +F4.

 

En effet, tout comme dans beaucoup de logiciels, ALT +F4 referme l’application tandis que CTRL +F4 ne ferme que le fichier en cours de traitement.

Pour refermer tous les fichiers en une seule fois sans quitter Goldwave, validez l’option de menu :

ALT, « File|Close All ».

 

Depuis le menu déroulant, vous avez également la possibilité de basculer d’un fichier à l’autre :

ALT, « WINDOW », puis pressez la touche entrée sur le nom du fichier à afficher dans l’espace de travail…

Il semble néanmoins bien plus pratique de basculer d’un fichier à l’autre par l’intermédiaire du raccourci clavier CTRL +TAB…

 

Dès lors qu’un fichier est affiché dans l’espace de travail, vous pouvez lire ses principales propriétés audio en lisant la  barre d’état de la fenêtre de Goldwave, JAWS vous permet de réaliser cette opération de consultation par l’intermédiaire du raccourci clavier Insère =Page suivante du pavé numérique.

 

Pour définir vous-mêmes les propriétés d’informations d’un fichier audio, affichez le fichier concerné dans l’espace de travail, puis activez l’option de menu :

ALT, « File|Informations ».

Dans la boîte de dialogue qui apparaîtra à l’écran, vous pourrez saisir des informations du genre « titre », « album » etc.

 

L’enregistrement : 

Pour enregistrer un fichier, activez l’option de menu :

ALT, « File|Save », ou le raccourci clavier CTRL +S.

 

Un explorateur de documents apparaît à l’écran…

 

Vous devez immédiatement saisir le nom du nouveau fichier que vous venez de créer !

Ensuite, parcourez votre disque à la recherche du dossier de destination.

Par défaut, le format proposé est « WAV », mais vous pouvez toutefois choisir un autre format !

Pour ce faire, faites tabulation jusqu’à la zone de liste déroulante intitulée « Types », et à l’aide des flèches directionnelles, choisissez le format de votre convenance, que vous devrez ensuite valider en pressant la touche entrée.

Pour finir, validez le bouton « Enregistrer ».

 

 


Les fonctions de lecture

 

Ces fonctions permettent de circuler dans un fichier audio depuis des commandes du clavier.

 

Les commandes :

 

« Espace », bascule entre les modes « lecture » et « pose ».

« MAJ +ESPACE », Lecture en boucle de l’intégralité du fichier.

« Echappement », Marque une pose.

« CTRL +Origine », Début du fichier.

« CTRL +Fin », Fin du fichier.

« Flèche droite », Réalise un bond en avant.

« Flèche gauche », réalise un bond en arrière.

« F5 », Lecture mode arrière lente, rétablir ensuite avec « F4 ».

 « F6 », Lecture mode accélérée avant, rétablir ensuite avec « F4 ».

« J » (pavé alphanumérique), identique à « F5 ».

« L » (pavé alphanumérique), identique à « F6 ».

« K » (pavé alphanumérique), identique à « F4 ».

« SHIFT +J » (pavé alphanumérique), Cette commande peut être répétée plusieurs fois, ralentit la lecture.

« SHIFT +L » (pavé alphanumérique), Cette commande peut être répétée plusieurs fois, accélère la lecture.

« SHIFT +K » (pavé alphanumérique), réactive la vitesse de lecture normale.

 

 


La sélection

 

Pour manipuler un fichier audio, nous sommes obligés de savoir réaliser les opérations de sélection.

 

Dans ce chapitre, seule la sélection nous intéresse, « pourquoi sélectionner ? », et bien, vous le comprendrez plus tard dans les autres chapitres de ce manuel…

 (Chaque chose en son temps…) Ok ?

 

Lancez Goldwave, ouvrez le fichier audio à traiter.

On appellera « Curseur de lecture » ou « Pointeur de lecture » la position courante du fichier audio. Si par exemple vous stoppez la lecture du fichier à une minute, on considèrera alors que le « pointeur de lecture » est à une minute.

 

Voici maintenant les différentes manières de sélectionner :

  1. Pour sélectionner de la position courante jusqu’au début du fichier, insérez le marqueur de fin de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Drop Finish ».

Ensuite, envoyez le pointeur de lecture au début du fichier en pressant la touche « Origine » et insérez le marqueur de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Start ».

Voici maintenant une astuce qui permet de réaliser la sélection plus rapidement…

Positionnez-vous directement à l’endroit où doit être arrêtée la sélection, puis pressez la touche « circonflexe », ainsi, le fichier audio sera sélectionné du début jusqu’au pointeur de lecture.

  1. Pour sélectionner de la position courante jusqu’à la fin du fichier, insérez le marqueur de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Start ».

Ensuite, envoyez le pointeur de lecture à la fin du fichier en pressant la touche « Fin », et insérez maintenant le marqueur de fin de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Finish ».

  1. Pour sélectionner une partie de son située à l’intérieur du fichier, positionnez-vous à l’endroit où doit débuter la sélection, insérez le marqueur de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Start ».

Ensuite, positionnez le pointeur de lecture à l’endroit où doit se terminer la sélection, puis insérez le marqueur de position en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Finish ».

  1. Pour sélectionner l’intégralité du fichier, validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Select All”, ou le raccourci clavier classique CTRL +A.

 

Quoi qu’il en soit, dès lors que la sélection est réalisée, vous pouvez écouter le contenu de la sélection en pressant consécutivement la touche « Origine » puis la « Barre d’espacement ».

Pour redémarrer la lecture juste après la sélection, pressez consécutivement la touche « Fin » puis la « Barre d’espacement ».

 

Il vous est possible d’ouvrir une fenêtre contenant les informations de votre sélection.

Pour ce faire, activez l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Set », ou le raccourci clavier SHIFT +E.

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous arrivez dans le temps de la position de début de sélection, et en faisant tabulation, vous trouverez le temps de la fin de la sélection.

  Le temps est exprimé de la façon suivante :

00:00:00.0000

Heures, minutes, secondes est dixième de seconde avec une précision allant au dix millième de seconde puisqu’il y a 4 chiffres après le point des secondes…

Vous pouvez réduire ou augmenter ces valeurs directement en les saisissant depuis le clavier. Cependant, « flèche haute » permet d’augmenter le temps d’une seconde, et bien sûr, « flèche basse » de la réduire d’une seconde.

Pour valider les changements de la sélection, pressez la touche entrée sur le bouton « Ok ».

 

 


Couper, Copier, Coller, Mixer

 

Excepté l’opération de mixage, les autres opérations proposées ici sont comparables aux différents « Couper-Copier-Coller » que vous avez l’habitude de réaliser dans du texte…

 

  1. Pour placer un son dans le presse papier sans pour autant supprimer la partie sélectionnée dans la source, sélectionnez la partie à copier puis validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Copy », ou le raccourci clavier CTRL +C.

  1. Pour placer un son dans le presse papier en supprimant cette partie de la source, réalisez d’abord la sélection, puis activez l’option de menu :

ALT, « Edit|Cut », ou le raccourci clavier CTRL +X.

  1. Après avoir réalisés l’une des 2 opérations précédente, vous pouvez maintenant faire votre opération de collage. Pour ce faire, positionnez-vous à l’endroit exacte où doit s’effectuer l’insertion du presse papier, insérez le marqueur de début en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Start », puis validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Paste », ou le raccourci clavier CTRL +V.

  1. pour réaliser le collage du presse papier directement au début du fichier, validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Paste At (sous menu)|Beginning”, ou le raccourci clavier CTRL +B.

  1. Pour réaliser le collage à la fin du fichier, validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Paste At (sous menu)|End”, ou le raccourci clavier CTRL +E.

  1. La fonction de collage « OverWrite » permet de remplacer tout ce qui se trouve à droite de la position courante par le contenu du presse papier.

Après avoir copié la sélection d’un fichier dans le presse papier par un collage ordinaire (CTRL +C), positionnez le pointeur de lecture à l’endroit exact où doit être réalisée le remplacement.

Ensuite, insérez le marqueur de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Dropt Start”.

Maintenant, faites le collage en validant l’option de menu :

ALT, “Edit|OverWrite”, ou le raccourci clavier CTRL +K.

  1. Pour réaliser un mixage, c’est-à-dire mélanger le contenu du presse papier au contenu du fichier cible, positionnez d’abord le pointeur de lecture où doit avoir lieu le début du mixage.

 

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Edit|Mix », ou le raccourci clavier CTRL +M.

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous êtes directement dans une zone qui contient la position courante du pointeur, c’est-à-dire où aura lieue le démarrage du mixage. Vous pouvez modifier la valeur en pressant « flèche haute » pour augmenter la position d’un dixième de seconde, et « flèche basse » pour diminuer la position d’un dixième de seconde.

Ensuite, faites tabulation jusqu’à atteindre une zone d’édition qui contient une valeur exprimée en pourcentage.

La valeur proposée par défaut est « 0.00 ».

Ceci signifie que le volume, ou plutôt que le gain du son inséré sera intacte, tel qu’il est naturellement !

Ceci peut être gênant dans la mesure où le son introduit en tant que mixage peut recouvrir le son du fichier d’accueil…

Pour diminuer ou réduire le gain du son inséré, modifiez la valeur vous-mêmes en la saisissant dans la zone d’édition…

Attention, la valeur est exprimée en « DB », vous devez donc utiliser des petites valeurs.

Pour réduire le gain, vous devez précéder la valeur du signe négatif « moins ».

Vous pouvez immédiatement écouter l’aperçu du mixage en pressant la touche F4, F8 quant à elle, permettra de stopper l’aperçu…

Pour valider le mixage, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

  1. Pour supprimer tout ce qui n’appartient pas à la sélection, après avoir réalisé la sélection, validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Trim ».

 

Important !

-         Lorsque vous venez de réaliser une opération qui ne vous convient pas, vous pouvez annuler cette opération depuis l’espace de travail de Goldwave en réalisant le raccourci clavier CTRL +Z.

 

Vous pouvez directement expédier votre sélection dans un nouveau fichier audio, un fichier tout neuf qui ne contiendra que le contenu de la sélection !

Quelle manière efficace d’extraire un morceau !

Après avoir réalisés la sélection, activez l’option de menu :

ALT, « edit|Copy to ».

 

Un explorateur de documents apparaît à l’écran…

 

Vous devez immédiatement saisir le nom du nouveau fichier que vous venez de créer !

Ensuite, parcourez votre disque à la recherche du dossier de destination.

Par défaut, le format proposé est « WAV », mais vous pouvez toutefois choisir un autre format !

Pour ce faire, faites tabulation jusqu’à la zone de liste déroulante intitulée « Types », et à l’aide des flèches directionnelles, choisissez le format de votre convenance, que vous devrez ensuite valider en pressant la touche entrée.

Pour finir, validez le bouton « Enregistrer ».

 

Voilà, le fichier est créé et il ne contient que le contenu de votre sélection…

 

 


Les fondus

 

Un fondu d’entrée correspond à un volume ascendant au démarrage de la chanson.

Un fondu de sortie correspond à un volume descendant à la fin de la chanson…

 

Avant de configurer un fondu, vous devez au préalable sélectionner la partie de la musique qui sera affectée par le fondu.

Si aucune sélection n’est réalisée, Goldwave déterminera lui-même la durée du fondu.

 

Bien sûr, dans le cas d’un fondu d’entrée, vous devez sélectionner une partie du début de la musique, et dans le cas d’un fondu de sortie, vous devez sélectionner une partie de la fin…

 

Ensuite, pour créer un fondu d’entrée, activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Volume (sous menu)|Fade In ».

Pour un fondu de sortie, activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Volume (sous menu)|Fade OUT ».

 

Dans les 2 cas, la suite des manipulations est commune…

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement dans une zone contenant des pré réglages.

Circulez dans la liste avec vos flèches verticales. Pour entendre l’aperçu de l’effet sur lequel vous êtes positionnés, pressez F4.

Pour valider le fondu, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

 


Le volume, « le gain »

 

Le gain d’un fichier audio correspond à une propriété spécifique au volume naturelle du son.

En effet, de façon naturelle, un fichier audio peut avoir un volume de base plus ou moins élevé…

En tout cas, il vous est possible de modifier le gain d’un fichier audio.

Ouvrez d’abord le fichier à traiter.

 

Si le changement de gain concerne tout le fichier, ne réalisez aucune sélection, sinon, veuillez procéder à la sélection de la partie à traiter…

 

Puis, 3 boîtes de dialogues sont à votre disposition depuis le menu déroulant :

ALT, « Effect|Volume (sous menu)|Change volume »,

&

ALT, « Effect|Volume (sous menu)|Match volume »,

&

ALT, « Effect|Volume (sous menu)|Maximize volume ».

 

Dans les 3 cas de figure, une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous êtes automatiquement positionnés dans une liste proposant des pré réglages. Dans cette liste, utilisez vos flèches verticales afin de circuler dans les différents choix.

Pour entendre immédiatement l’effet du pré réglage sur lequel vous êtes positionnés, activez l’aperçu en pressant la touche F4.

 

Lorsqu’une configuration vous convient, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

 


Les effets

 

Généralités

 

Les effets, comme son nom l’indique clairement, permettent de modifier le son par l’intermédiaire de toute une gamme de jeux de propriétés audio.

 

Les effets sont regroupés par catégorie et sont activables depuis le menu déroulant :

ALT, « Effects ».

 

Voici la liste des effets donnant accès à une boîte de dialogue de configuration :

 

Doppler...

Dynamics...

Echo...

Compressor/Expander...

Filter

Flanger...

Mechanize...

Offset...

Pitch...

Plug-in

Reverb...

Stereo

Time Warp...

Volume.

 

Attention, certains de ces effets sont des sous menu proposant plusieurs choix !

Quel agréable embarras !

 

Avant d’ouvrir un effet, vous devez au préalable sélectionner la partie du fichier audio à traiter. Si aucune sélection n’est réalisée, ce sera l’intégralité du fichier qui sera concerné, en clair, ne rien sélectionner revient à tout sélectionner !

 

Toujours est-il que les effets listés ci-dessus ouvrent une boîte de dialogue.

Vous arrivez directement sur la liste de pré réglages dans laquelle vous pouvez circuler avec les flèches verticales. Pour entendre l’effet sur lequel vous êtes positionnés dans la liste, F4 démarre l’aperçu, F8 l’arrête.

 

Ensuite, pour valider les changements, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

L’effet « Reverse » n’ouvre aucune boîte de dialogue, il a pour conséquence d’inverser la lecture de la sélection de la droite vers la gauche.

 


La réduction du souffle

 

Lorsque vous vous êtes enregistrés depuis un microphone, ou que vous avez procédé à l’augmentation du gain d’un fichier, vous pouvez être confrontés à l’apparition d’un souffle qui peut parfois prendre des proportions plutôt désagréables pour l’oreille…

 

Goldwave vous permet de réduire ce souffle sans pour autant diminuer considérablement la qualité de l’enregistrement.

 

Pour ce faire, ouvrez le fichier son à traiter.

Depuis l’espace de travail, sélectionnez la partie concernée par le traitement, pour traiter l’intégralité du fichier, ne réalisez aucune sélection.

 

Activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Filter (sous menu)|Noise Reduction ».

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la liste des pré-réglages.

Circulez dans cette liste avec vos flèches verticales.

Pour entendre un aperçu du pré-réglage courant, pressez la touche F4, F8 pour stopper l’aperçu…

 

Ensuite, pour valider le traitement, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

L’equalizer

 

Cette fonctionnalité permet de jouer avec l’augmentation ou la réduction des « graves » et des « aigus ».

 

Dans le cadre d’un enregistrement analogique, vous pourrez sérieusement augmenter la qualité de la voix…

 

Ouvrez le fichier à modifier.

Depuis l’espace de travail, sélectionnez la partie concernée par le traitement, pour traiter l’intégralité du fichier, ne réalisez aucune sélection.

Maintenant, activez l’option de menu :

ALT, « Effects|Filter (sous menu)|Equalizer ».

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la liste des pré-réglages.

Circulez dans cette liste avec vos flèches verticales.

Pour entendre un aperçu du pré-réglage courant, pressez la touche F4, F8 pour stopper l’aperçu…

 

Personnellement, j’apprécie beaucoup le pré-réglage intitulé :

« Equal loudness ».

 

Après avoir fait votre choix, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

 


Les fondus par introduction ou élimination progressives des basses

 

Il est très intéressant de varier les fondus d’entrée ou de sortie.

Je rappelle qu’un fondu d’entrée est un volume ascendant du son lors du démarrage d’une musique, quant au fondu de sortie, c’est le contraire, il s’agit d’un volume descendant à la fin de la musique…

 

Voici donc une manière propre d’introduire une nouvelle musique ou de réaliser des enchaînements en mixant un fondu d’entrée à un fondu de sortie.

 

Les fondus que je propose ici permettent d’augmenter les basses durant le fondu d’entrée, et de les diminuer durant le fondu de sortie.

La modification des basses se réalise de façon progressive…

 

Ce type de fondu est d’ailleurs relativement courant !

 

Pour ce faire, ouvrez le fichier dans lequel vous souhaitez appliquer les fondus.

 

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Filter (sous menu)| Low/Highpass”.

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la liste des pré-réglages.

Circulez dans cette liste avec vos flèches verticales.

Pour entendre un aperçu du pré-réglage courant, pressez la touche F4, F8 pour stopper l’aperçu…

 

Dans le cadre des fondus, le pré-réglage du fondu d’entrée est :

« Fade In Bass ».

Le pré-réglage du fondu de sortie est :

« Fade Out Bass ».

Pour valider les modifications, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

 


La stéréo

 

Vous pouvez jouer avec l’effet stéréo en augmentant ou en diminuant distinctement le volume pour les 2 canaux.

La boîte de dialogue que nous allons visiter permet également de jouer avec l’effet mono…

 

Pour ce faire, ouvrez le fichier à modifier.

Depuis l’espace de travail, sélectionnez la partie concernée par le traitement, pour traiter l’intégralité du fichier, ne réalisez aucune sélection.

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Stereo (sous menu)|Channel mixer ».

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la liste des pré-réglages.

Circulez dans cette liste avec vos flèches verticales.

Pour entendre un aperçu du pré-réglage courant, pressez la touche F4, F8 pour stopper l’aperçu…

 

Ensuite, vous pouvez faire tabulation afin d’atteindre 4 zones d’édition successives…

 

La première zone d’édition indique le volume de base pour le canal gauche.

La deuxième zone d’édition indique en pourcentage le volume à retirer sur le canal gauche. Veuillez précéder la valeur numérique par un tiret.

La troisième zone d’édition indique en pourcentage le volume à retirer sur le canal droit. Veuillez précéder la valeur numérique par un tiret.

La quatrième zone d’édition indique le volume de base pour le canal droit.

 

Pour valider les modifications, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

Cependant, vous pouvez réaliser une configuration pour que l’effet stéréo bascule d’un canal à l’autre de façon progressive et automatique.

 

N’oubliez pas de sélectionner la partie du fichier audio à traiter, et si vous désirez appliquer l’effet stéréo sur l’intégralité du fichier, ne réalisez aucune sélection.

 

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Effect|Stereo (sous menu)|Pan ».

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la liste des pré-réglages.

Circulez dans cette liste avec vos flèches verticales.

Pour entendre un aperçu du pré-réglage courant, pressez la touche F4, F8 pour stopper l’aperçu…

 

Voici quelques précisions sur certains des effets proposés :

 

« All left », tout sur le canal gauche.

« all right », tout sur le canal droit.

« Go to left », vers la fin de la partie sélectionnée, le son bascule complètement et de façon progressive vers le canal gauche.

« Go to Right », vers la fin de la partie sélectionnée, le son bascule complètement et de façon progressive vers le canal droit.

 « Left to Right », le son bascule progressivement du canal gauche vers le canal droit.

« Right to Left », le son bascule progressivement du canal droit vers le canal gauche.

 

Pour valider les modification, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 


Insérer un silence

 

Pour insérer un silence, vous devez commencer par vous positionner à l’endroit où devra être réalisée l’insertion.

Ensuite, insérez le marqueur de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Drop Start ».

 

Puis, validez l’option de menu :

ALT, « Edit|Insert silence ».

 

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous êtes directement placés dans une zone d’édition contenant la longueur du silence.

Les chiffres situés avant le point sont les secondes, puis après le point, le chiffre pour les dixièmes de seconde etc.

Saisissez vous-mêmes au clavier la longueur du silence en respectant bien sûr le format…

 

Pour finir, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

 


Découpage & extraction d’un fichier en plusieurs pistes

 

Découpage manuel

 

Vous pouvez découper un fichier audio puis l’éclater en plusieurs fichiers…

Pour commencer, nous devrons insérer des indicateurs de coupures aux différents endroits du fichier, là où les extractions devront avoir lieues.

Ensuite, une fonctionnalité d’extraction de Goldwave nous permettra d’éclater les différentes coupures en des fichiers indépendants.

 

Ouvrez le fichier audio à découper.

Débutez la lecture du fichier, et pour chacune des coupures à insérer, marquez une pose.

La manipulation que je vais vous présenter maintenant doit donc être répétée autant de fois qu’il y aura de coupure à insérer…

 

Insérez la marque de début de sélection en validant l’option de menu :

ALT, « Edit|Marker (sous menu)|Drop Start ».

Ensuite, insérez un indicateur en activant l’option de menu :

ALT, « Tool|Cue Points ».

 

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous arrivez dans la liste des indicateurs déjà insérés dans le fichier.

Faites tabulation pour atteindre le bouton « New », pressez la touche entrée.

Une seconde boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous êtes directement positionnés sur une zone d’édition dans laquelle vous devez saisir le nom de l’indicateur.

Réalisez la saisie du nom puis faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

De retour dans la fenêtre précédente, faites tabulation jusqu’au bouton « Close » et pressez la touche entrée.

 

Voilà, vous êtes maintenant dans l’espace de travail, continuez l’insertion des indicateurs suivants…

 

Dès lors que tous les indicateurs seront posés, nous pourrons réaliser l’extraction.

Pour ce faire, ouvrez la boîte de dialogue :

ALT, « Tool|Cue Points ».

 

Vous arrivez dans la liste des indicateurs.

Pour circuler dans cette liste, utilisez les flèches verticales…

 Pour écouter l’une des pistes, positionnez-vous sur son nom et pressez la touche F4, la touche F8 en arrêtera la lecture.

 

Pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Split Files » et pressez la touche entrée.

Une nouvelle fenêtre apparaît à l’écran, vous êtes positionnés sur une zone contenant le chemin du dossier cible. Pour modifier ce chemin, faites tabulation une seule fois pour atteindre le bouton « Brows » et pressez la touche entrée.

 

Dans l’arborescence, choisissez le dossier de destination de l’extraction et validez le bouton « Ok ».

 

Ensuite, pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

Une barre de progression vous indique l’avancement de l’opération.

Lorsque cette dernière sera terminée, vous vous retrouverez dans la fenêtre de départ, alors faites tabulation jusqu’au bouton « Close » et pressez la touche entrée.

 


Découpage automatique

 

Vous pouvez découper un fichier audio puis l’éclater en plusieurs fichiers, et ce, de façon automatique…

Pour commencer, nous demanderons à Goldwave de nous insérer des indicateurs de coupures.

Ensuite, une fonctionnalité d’extraction de Goldwave nous permettra d’éclater les différentes coupures en des fichiers indépendants.

 

Voilà, c’est partie, ouvrez le fichier audio à découper.

 

Activez l’option de menu :

ALT, « Tool|Cue Points ».

 

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Vous arrivez dans la liste des indicateurs insérés dans le fichier, bien sûr, cette liste doit pour l’instant être vide.

Faites tabulation pour atteindre le bouton « Auto-Cue», pressez la touche entrée.

Une seconde boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

Patientez durant l’opération d’insertion des indicateurs.

Lorsque l’opération est terminée, vous atterrissez dans la première boîte de dialogue…

D’ailleurs, faites tabulation jusqu’à atteindre la liste des indicateurs, vous constaterez cette fois qu’elle n’est plus vide !

En effet, elle contient tous les indicateurs insérés dans le fichier audio.

 

Pour écouter la partie du fichier d’où débute un indicateur, positionnez-vous sur l’indicateur de votre choix et pressez la touche F4, F8 vous permettra ensuite de stopper la lecture.

 

Pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Split Files » et pressez la touche entrée.

Une nouvelle fenêtre apparaît à l’écran, vous êtes positionnés sur une zone contenant le chemin du dossier cible. Pour modifier ce chemin, faites tabulation une seule fois pour atteindre le bouton « Brows » et pressez la touche entrée.

 

Dans l’arborescence, choisissez le dossier de destination de l’extraction et validez le bouton « Ok ».

 

Ensuite, pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

Une barre de progression vous indique l’avancement de l’opération.

Lorsque cette dernière sera terminée, vous vous retrouverez dans la fenêtre de départ, alors faites tabulation jusqu’au bouton « Close » et pressez la touche entrée.

 


Extraire le son d’un DivX au format (AVI)

 

Goldwave vous permet d’extraire le son d’un fichier « AVI ».

Le son sera extrait au format audio de votre choix, dont la liste figure dans le premier chapitre de ce manuel.

 

Lancez Goldwave.

Ouvrez le fichier « AVI ».

 

Activez l’option de menu :

ALT, « File|Save As ».

 

Dans l’explorateur de documents qui apparaît à l’écran, saisissez le nom du fichier, par défaut, le nom est celui de la vidéo.

Ensuite, faites tabulation, le format par défaut est « WAV », pour choisir un autre format audio, sélectionnez le format de votre choix par l’intermédiaire des flèches verticales et pressez la touche entrée.

 

Maintenant, par courez à la recherche d’un dossier de destination, par défaut, le dossier proposé et celui qui contient la vidéo en cours de traitement…

 

Pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton « Enregistrer » et pressez la touche entrée.

 

Veuillez patienter durant l’opération qui peut d’ailleurs durer quelques minutes…

 

 


La concaténation de fichiers audio

 

La concaténation est une opération qui permet de coller « bout à bout » plusieurs fichiers.

 

En sortie bien sûr, le résultat de la concaténation en un fichier unique et dont vous aurez le choix du format…

 

Ouvrez Goldwave.

 

Activez l’option de menu :

ALT, « Tool|File merger ».

 

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, vous arrivez dans la liste des fichiers à concaténer. Pour l’instant, cette liste est évidemment vide !

Pour sélectionner un fichier, faites tabulation jusqu’au bouton « Add file » et pressez la touche entrée.

Un explorateur de documents apparaît à l’écran, parcourez à la recherche du fichier et validez le bouton « Ouvrir ».

 

Renouvelez cette opération autant de fois que vous avez de fichiers à concaténer…

 

A chaque sélection d’un nouveau fichier depuis la fenêtre « Add File », le nom du fichier sélectionné est rajouté dans la liste.

 

Pour débuter la concaténation, faites tabulation jusqu’au bouton « Merge » et pressez la touche entrée.

 

Vous arrivez dans un nouvel explorateur de documents, vous êtes directement sur une zone d’édition dans laquelle vous devez saisir le nom du fichier en cours de création, c’est-à-dire le fichier qui contiendra le résultat de la concaténation.

 

Faites tabulation une seule fois, vous êtes maintenant dans la liste des formats disponibles en sortie.

 

Par défaut, le format proposé est « Wav », mais vous pouvez choisir un autre format…

Ensuite, parcourez à la recherche du dossier de destination…

 

Pour finir, faites tabulation jusqu’au bouton « Enregistrer » et pressez la touche entrée.

L’opération débute, patientez…

 

 


Les Cd audio

 

La lecture

 

Pour lire un Cd audio, veuillez procéder comme suit :

 

Lancez Goldwave et insérez le Cd audio.

 

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Tool|Cd Reader ».

 

Une fenêtre apparaît à l’écran et vous êtes automatiquement placés dans la liste des lecteurs disponibles sur votre ordinateur. Par conséquent, si vous possédez plusieurs lecteurs ou graveurs, sélectionnez le lecteur contenant le Cd, et ce, avec vos flèches verticales.

 

Maintenant, faites tabulation jusqu’à la liste des pistes dans laquelle vous circulerez également de façon verticale…

 

Pour écouter une piste, positionnez-vous sur son nom et pressez la touche F4.

La touche F8 en stoppera la lecture…

 

Vous pouvez tenter d’obtenir le nom des pistes via le NET. Pour ce faire, faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Get Title » et pressez la touche entrée.

Patientez durant la recherche…

 

Quelques secondes plus tard, une fenêtre vous présente le résultat en vous affichant le titre de l’album, si vous êtes satisfaits, pressez la touche entrée sur le bouton « Ok ».

 

Voilà, les pistes sont renommées et vous devriez également avoir à votre disposition les informations portant sur l’album, le nom de l’album, l’année, le genre etc.

 

 


L’extraction

 

Vous pouvez extraire les pistes d’un Cd audio…

 

Lancez Goldwave et insérez le Cd audio.

 

Ensuite, activez l’option de menu :

ALT, « Tool|Cd Reader ».

 

Une fenêtre apparaît à l’écran et vous êtes automatiquement placés dans la liste des lecteurs disponibles sur votre ordinateur. Par conséquent, si vous possédez plusieurs lecteurs ou graveurs, sélectionnez le lecteur contenant le Cd, et ce, avec vos flèches verticales.

 

Maintenant, faites tabulation jusqu’à la liste des pistes dans laquelle vous circulerez également de façon verticale…

 

Pour écouter une piste, positionnez-vous sur son nom et pressez la touche F4.

La touche F8 en stoppera la lecture…

 

Vous pouvez tenter d’obtenir le nom des pistes via le NET. Pour ce faire, faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Get Title » et pressez la touche entrée.

Patientez durant la recherche…

 

Quelques secondes plus tard, une fenêtre vous présente le résultat en vous affichant le titre de l’album, si vous êtes satisfaits, pressez la touche entrée sur le bouton « Ok ».

 

Voilà, les pistes sont renommées et vous devriez également avoir à votre disposition les informations portant sur l’album, le nom de l’album, l’année, le genre etc.

 

Avant de débuter l’extraction, vous devez au préalable sélectionner les pistes qui doivent être traitées.

Par défaut, elles sont toutes sélectionnées !

Autant dire que si vous désirez extraire l’intégralité de l’album, ne procédez pas à la sélection manuelle que je vais vous présenter maintenant.

 

Positionnez-vous dans la liste des pistes.

Pour retirer une piste de la sélection à extraire, pressez la touche espace sur son nom.

 

Pour débuter l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton « Save » et pressez la touche entrée.

Vous arrivez dans une zone contenant le chemin de destination de l’extraction. Si vous n’êtes pas d’accord avec la proposition du chemin, faites tabulation jusqu’au bouton « Brows » et pressez la touche entrée.

 

Un explorateur de documents apparaît à l’écran et vous êtes directement placés dans une arborescence depuis laquelle vous devez choisir le dossier de destination.

Puis, faites tabulation pour atteindre le bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

Vous êtes de retour dans la fenêtre précédente…

 

Faites tabulation jusqu’à la zone de liste déroulante intitulée « Save As Type ».

Sélectionnez et validez le format de sortie de votre choix, par défaut, le format proposé est « Wav ».

 

Pour lancer l’extraction, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

Patientez durant l’opération…

Lorsque le travail sera terminé, vous aurez une fenêtre de succès qui s’affichera à l’écran, pressez la touche entrée.

 

Philippe BOULANGER