<< Retour au sommaire

 

Modifier la structure d’une table

 

 

 

Vous pouvez modifier la structure d’une table en modifiant les propriétés de champs, mais aussi en supprimant ou en ajoutant un champ.

 

Pour commencer, nous devons ouvrir la base de données concernée ainsi que la table.

 

Lancez EasyPHP.

Réduisez la fenêtre principale EasyPHP en réalisant le raccourci clavier WINDOWS +M.

 

Réalisez le raccourci clavier Insère F11 pour activer la barre des tâches système, positionnez-vous sur EasyPHP, pressez la touche entrée.

Dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, pressez flèche basse jusqu’à atteindre la commande « Administration » et pressez la touche entrée.

 

Une page apparaît à l’écran depuis votre navigateur.

Faites tabulation jusqu’à atteindre un lien intitulé :

« images_EasyPJHP/letter_g », pressez la touche entrée.

 

Afficher la liste des liens avec Insère +F7 et validez le lien « Base de données ».

 

Maintenant, pressez la lettre « f » pour atteindre une liste à zone déroulante intitulée « Base de données.

Activez le formulaire, puis réalisez le raccourci clavier ALT +Flèche basse, positionnez-vous sur le nom de la base de données à ouvrir, puis pressez la touche entrée.

 

Maintenant, pressez la lettre « F » jusqu’à atteindre le nom de la table à supprimer.

La table se présente sous la forme d’une case à cocher…

Sélectionnez-là en pressant la barre d’espacement.

Ensuite, réalisez le raccourci clavier insère +F7 afin d’activer la liste des liens, dans la liste, pressez la lettre « S » jusqu’à atteindre le lien intitulé « Structure » et pressez la touche entrée.

 

Dans la page qui s’affiche, pressez la lettre « y » pour atteindre le tableau contenant les différents champs de la table.

 

En descendant avec flèche basse, vous trouverez consécutivement :

 

  1. Le nom du champ, c’est une case à cocher.
  2. Son type et quelques propriétés du champ.
  3. Des graphiques qui vous permettent de réaliser des opérations uniquement sur le champ, tels que supprimer, modifier etc.

 

Ensuite, se trouve des options concernant des opérations réalisables sur l’intégralité des champs de la table, c’est-à-dire des opérations qui seront réalisées sur l’intégralités des champs en une seule fois.

 

Par exemple, pour modifier ou supprimer un seul champ, il faut valider les opérations placées juste au-dessous du nom du champ concerné.

Pour réaliser une opération globale sur tous les champs, vous devez d’abord sélectionner les champs concernés en cochant leur nom, puis en lançant l’opération dont les graphiques qui permettent de les exécuter sont situés après le tableau.

 

D’ailleurs, juste au-dessous du tableau des champs, et avant les opérations globales, vous pouvez cocher des options de sélections.

C’est ainsi que vous pouvez choisir de ne traiter que les champs sélectionnés, ou alors, tout cocher et bien sûr, tout décocher…

 

Dans le cas d’une suppression de champ, une confirmation est demandée, vous devez valider le bouton « Ok ».

 

Dans le cas de la validation de l’opération « Modifier », vous affichez les champs sélectionnés dans un tableau, que vous pourrez parcourir de la même manière que durant l’étape de création.

Après avoir modifié les propriétés, désactivez le formulaire, puis pressez la lettre « u » afin d’atteindre le bouton « Sauvegarder » et pressez la touche entrée.

 

Pour ajouter un champ, lorsque vous êtes en train de visiter la structure, pressez la lettre « E » jusqu’à la zone d’édition intitulée « Ajouter », par défaut la zone d’édition contient la valeur 1.

Activez le formulaire, si vous désirez ajouter plus d’un champs, saisissez le nombre de champs à rajouter.

Faites 2 fois tabulation, vous arrivez sur un bouton radio dans lequel vous devez choisir l’emplacement de l’insertion à l’intérieure de la table.

Avec les flèches verticales, vous pouvez choisir en début de table, en fin de table ou après un champ en particulier. Si tel est le cas, choisissez l’option intitulée « Après », puis faites tabulation pour atterrir dans la liste des champs. Avec les flèches verticales, choisissez le champ après lequel l’insertion du nouveau champ doit être réalisée.

Ensuite, désactivez le formulaire, pressez la lettre « u » pour atteindre le bouton « Exécuter » et pressez la touche entrée.

 

Dans la page qui apparaît, vous pouvez atteindre la première zone d’édition en pressant la lettre « e », activez le formulaire puis saisissez le ou les champs à ajouter. Cette opération est identique à celle que vous avez réalisée durant la création de la table…

Pour finir, désactivez le formulaire, pressez la lettre « u » pour atteindre le bouton « Sauvegarder » et pressez la touche entrée.

 

 

Philippe BOULANGER