Présentation de l'adjectif

un stylo

L'adjectif est un mot qui s'ajoute au nom pour le qualifier ou le déterminer. On distingue les adjectifs qualificatifs, possessifs, démonstratifs, interrogatifs, indéfinis et numéraux.

Le féminin des adjectifs

On forme le féminin d'un adjectif en ajoutant un "E" muet au masculin, par exemple : polie polie.
Les adjectifs terminés par un "E" muet, au masculin, ne varient pas. Ceux terminés par "F" changent le "F" en "VE", par exemple : neuf neuve.
Ceux terminés par "X", changent le "X" en "Se", par exemple : heureux heureuse.
Doux, faux, roux font douce, fausse et rousse.
Vieux fait vieille.
Les adjectifs terminés par "ER" forment leur féminin en "ère", par exemple : léger légère.
Ceux terminés par "GU" prennent au féminin un "ë", par exemple : aigu aiguë.
Les adjectifs terminés au masculin par "EL", "EIL", "EN", "ET", "ON", doublent au féminin la consonne finale, par exemple : solennel solennelle, vermeil vermeille, ancien ancienne, cadet cadette, bon bonne.
Cependant, "complet", "concret", "discret ", "inquiet", "secret", ont des féminins en "ète", par exemple : secret secrète.
"Nul", "épais", "gros", "gentil", "exprès", "pas", "las", "sot", "vieillot", "pâlot", doublent également la consonne finale au féminin, par exemple : épais épaisse.
Aucun autre adjectif en "AS", "OT", "AN", ne redouble cette consonne, par exemple : ras rase, idiot idiote.
Les adjectifs en "eur" et en "teur" formés d'un participe présent par le changemeent de "ant" en "eur", font leur féminin en "euse", par exemple : flatteur flatteuse dont le participe présent est flattant.
Le reste des adjectifs en "teur" font leur féminin en "trice", par exemple : protecteur protectrice.
Les autres adjectifs en "eur" suivent la règle générale, par exemple : meilleur meilleure, antérieur antérieure.
En revanche, enchanteur, pécheur et vengeur font enchanteresse, pécheresse et vengeresse.
Chasseur fait chasseuse et en style poétique, chasseresse.
Beau, jumeau, nouveau, fou, mou, vieux, font belle, jumelle, nouvelle, folle, molle et vieille.
Au masculin, ils donnent bel, nouvel, fol, mol, vieil devant un nom commençant par une voyelle ou un "h" muet.

Formation du pluriel

On forme le pluriel d'un adjectif en ajoutant un "S" au singulier. S'il est terminé par "X" ou "S", il ne change pas.
Les adjectifs terminés par le son "eu", ont un "X" au singulier par exemple : heureux, honteux, sauf bleu et feu, qui font "au" pluriel bleus et feus.
Beau, jumeau, nouveau, font beaux, jumeaux et nouveaux.!
Les adjectifs en "ou" prennent un "S" au pluriel, par exemple : fou fous.
La plupart des adjectifs en "al" font leur pluriel en "aux", par exemple : égal égaux. On excepte bancal, fatal, glacial, natal, naval qui prennent un "S".

Les adjectifs démonstratifs

Les adjectifs démonstratifs servent à indiquer la personne, l'animal, la chose dont on parle.
Les adjectifs démonstratifs : "Ce" et "cet" (devant une voyelle ou un "h" muet,) "cette", "ces".

Les adjectifs possessifs

Les adjectifs possessifs ajoutent une idée de possession.
Les adjectifs possessifs sont, au masculin singulier : mon, ton, son, notre, votre, leur.
Au féminin singulier : ma, ta, sa, notre, votre, leur.
Au pluriel, et des deux genres, deviennent : mes, tes, ses, nos, vos, leurs.
Devant un féminin commençant par une voyelle ou un "H" muet, on emploie mon, ton, son, par exemple : mon âme, ton histoire.

L'adjectif interrogatif

Le seul adjectif interrogatif est quel, quelle, quels, quelles.
Il peut être aussi adjectif exclamatif.

Les adjectifs indéfinis

Les adjectifs indéfinis déterminent le nom d'une manière vague.
Ce sont aucun, autre, certain, chaque, maint, même, nul, plusieurs, quelconque, quelque, tel, tout.

Les adjectifs numéraux

Les adjectifs numéraux cardinaux marquent le nombre, la quantité:
1, 2, 3 Etc.
Les adjectifs numéraux ordinaux marquent l'ordre, le rang, il sont : premier, deuxième, troisième Etc.
Les adjectifs cardinaux peuvent parfois devenir ordinaux comme dans : Henri Quatre, le 11 mars, page Cent.

L'accord des adjectif

La règle générale

L'adjectif s'accorde en genre et en nombre avec le nom ou les noms auxquels il se rapporte. Si ceux-ci sont des genres différents, le masculin l'emporte, par exemple : la biche et le cerf sont légers.
Excepté, passé, supporté, y compris, non compris, attendu, vu, approuvé, placés devant le nom sont de vrais prépositions et restent invariables, par exemple : passé huit heures, y compris la maison, vu les résultats.
Placés après le nom, ils sont variables, par exemple : ci-joint, ci-inclus.
Ils sont invariables au commencement d'une phrase, par exemple : ci-joint, la lettre.
Dans une phrase, si le nom qui suit n'est précédé ni d'un article, ni d'un adjectif déterminatif : vous trouverez ci-joint quittance.
Ils s'accordent dans les autres cas, par exemple : les pièces ci-incluses, vous avez ci-jointe la copie de ma lettre.

L'adjectif Grand

Grand devant certains noms féminins restent invariables en genre et en nombre et se joint à eux par un trait d'union (autrefois une apostrophe,) par exemple : grand-mère, grand-routes, à grand-peine.

L'adjectif Possible

"Possible" précédé de : le plus, le moins, le mieux, le meilleur, le pire, ils forment une locution adverbe et restent invariables, par exemple : le meilleur des mondes possible.

Les adjectifs Nu et Demi

"Nu" et "demi", devant le nom restent invariables au pluriel et se joignent au nom par un trait d'union, par exemple : nu-tête, nu-jambes, une demi-heure, des demi-mesures.
Par contre, ils s'accordent placés après le nom, par exemple : têtes nues, pieds nus, une heure et demie.

L'adjectif feu

"Feu" signifiant défunt, varie quand il précède immédiatement le nom, par exemple : ma feue tante. Il est invariable dans les autres cas, par exemple : feu ma tante.

Les adjectifs composés

Les adjectifs composés de deux qualificatifs s'accordent ensemble, par exemple : des pommes aigres-douces, enfants premiers-nés, sauf si le premier adjectif est employé comme adverbe, par exemple : enfants nouveau-nés, mort-nés.
On dit cependant : des fleurs fraîches cueillies.

Les adjectifs de couleur

Les noms employés comme adjectif pour désigner des couleurs sont invariables, par exemple : des rubans noisette, des chapeaux marron.
Les vrais adjectifs, rose, bleu, vert Etc., s'accordent.
Par contre, on écrit : des cheveux châtain clair, des yeux bleu foncé.

Les adjectifs vingt et cent et mille

Les adjectifs "vingt" et "cent" prennent un "S" lorsqu'ils sont précédés d'un adjectif de nombre qui les multiplie, par exemple : quatre-vingts Euros, trois cents hommes.
Ils restent invariables lorsqu'ils sont suivis d'un autre numéral, par exemple : quatre-vingt deux soldats, deux cent huit Euro.
Ils restent également invariables lorsqu'ils sont pris adverbialement, par exemple : page quatre-vingt, l'an six cent.
L'adjectif mille est invariable.

Le pluriel de certains adjectifs

L'adjectif Même

L'adjectif "même" : Même est un adjectif variable lorsqu'il précède le substantif, par exemple : les mêmes erreurs.
Il est également variable lorsqu'il est placé après un seul nom, par exemple : les méchants mêmes respectent la vertu.
Il est aussi variable lorsqu'il suit un pronom personnel auquel il se joint par un trait d'union, par exemple : les méchants eux-mêmes.
Il est cependant invariable lorsqu'il est adverbe et qu'il modifie un adjectif ou un verbe, par exemple : les hommes les plus braves même le craignent, aimons même nos ennemis.
Il est invariable aussi lorsqu'il est placé après plusieurs noms, par exemple : les femmes, les enfants même périrent.

L'adjectif Chaque

L'adjectif chaque "chaque" doit être suivi du nom qu'il détermine. Il faut dire : ces livres coûtent chacun, ou, chaque livre coûte.

L'adjectif Quelque

L'adjectif quelque : "quelque" est variable lorsqu'il est suivi d'un nom ou d'un adjectif accompagné d'un nom, par exemple : quelques vrais amis.
Il est adverbe et invariable lorsqu'il modifie un adjectif, un participe ou un adverbe, par exemple : quelque habile que vous soyez, mais aussi quand il précède un adjectif numéral, par exemple : il a quelque50 ans.
Devant un verbe, on écrit "quel que", c'est-à-dire en deux mots, et le mot "quel" s'accorde en genre et en nombre avec le sujet du verbe, par exemple : quels que soient les degrés.

L'adjectif Tout

L'adjectif tout : "tout" peut être adjectif ou adverbe.
Il est adjectif et variable lorsqu'il détermine un nom ou un pronom, par exemple : tous les hommes.
Quand il désigne un ensemble, une totalité, par exemple : la troupe est toute partie.
"Tout" est adverbe et invariable quand il modifie un adverbe ou un autre adjectif, par exemple : cette personne est tout heureuse.
Il varie cependant devant un adjectif féminin commençant par une consonne ou un "H" aspiré, par exemple : elle est toute honteuse.
Il est invariable dans les locutions, par exemple : tout yeux, tout oreilles, tout en larmes.
Devant un nom de ville, il est invariable, par exemple : tout PARIS.
"Tout autre" varie lorsqu'il détermine le nom qui suit l'adjectif "autre", par exemple : demandez-moi toute autre chose.
Mais il est invariable s'il modifie l'adjectif "autre", par exemple : ceci est une tout autre chose..

Fin de la page...