<< Retour au sommaire

 

 

Les variables

 

 

Le sommaire :

  1. Introduction.
  2. Les variables locales.
  3. Les variables globales.

 

 

Introduction

 

Une variable est un espace mémoire qui vous permet de stocker provisoirement des données durant l’exécution d’une application.

Les variables sont donc un moyen provisoire de conserver des données, et ce, afin de stocker des données entrées par l’utilisateur ou réaliser des opérations Etc.…

 

Une variable a un type, selon la nature des données que l’on va lui affecter, elle a également un nom et c’est à partir de ce nom que vous allez l’utiliser.

D’ailleurs, c’est vous qui allez définir le nom de vos variables.

 

Règles :

  1. Le nom d’une variable ne doit jamais commencer par un chiffre.
  2. Le nom d’une variable ne doit pas comporter d’espace ni de caractères spéciaux du genre « slash », « Plus », « Virgule » etc., mais que des caractères alphanumériques, « lettres & chiffres ».

 

Selon le type de donnée que vous stockerez dans une variable, elle prendra un type qui sera spécifique à la nature de la donnée stockée lors de la première affectation.

(Une affectation étant l’enregistrement d’une donnée dans une variable.)

Et comme son nom l’indique, une variable peut varier dans le sens où la donnée qu’elle renferme peut être modifiée ou écrasée par une autre donnée à n’importe quel moment.

 

Voici les types :

 

  1. Boolean = Type logique, c’est un booléen qui ne peut contenir que les valeurs True et False (Vrai Faux.)
  2.  Un entier qui peut être un numérique sans virgule.
  3.  Un réel, qui est un numérique avec une partie décimale.
  4.  String = C’est une chaîne de Caractères alphanumériques pouvant comporter des lettres alphabétiques et des chiffres.

 

 


Les variables locales

 

Lorsque vous déclarez une variable avant de l’utiliser, c’est-à-dire avant de réaliser sa première affectation, elle est dite « explicite ».

 

Dans ce cas de figure, nous devons déclarer les variables dès les premières lignes d’un script.

Le mot Clef qui est utilisé est Dim.

Ces variables sont dites variables locales, car elles sont systématiquement initialisées lors de l’exécution du script qui les contient, et elles sont détruites lorsque l’exécution du script et terminée.

 

La syntaxe de la déclaration :

Dim NomVariable

 

La description :

 

« Dim » est le mot clé de la déclaration, et « NomVariable » est le nom de la variable que vous avez choisi…

 

Remarque :

Essayez d’être le plus clair possible dans le choix des noms de variables.

Par exemple :

dim NombreHabitant Au lieu de :

Dim NBH

C’est plus clair non ?

 

Ensuite, pour affecter une donnée à une variable, voici la syntaxe :

MaVariable = "donnée"

 

La description :

« MaVariable » est le nom de la variable en cours de traitement, quant à « donnée », il s’agit bien sûr de la donnée que l’on affecte à la variable.

Entre les deux, le signe « = » « égal ».

  1. La donnée doit être encadrée par des guillemets s’il s’agit d’une chaîne de caractères, donc du texte.

MonNom = "toto"

  1. La donnée ne doit pas être encadrée par des guillemets s’il s’agit d’un numérique.

MonAge = 150

  1. Vous pouvez aussi affecter le contenu d’une variable dans une autre variable.

MaVariable1 = MaVariable2

  1. L’affectation dans une variable peut être directement le résultat d’une opération.

VariableRésultat = Variable1 + Variable2

(Les opérateurs mathématiques et logiques vous seront présentés dans un autre cours.)

 

Voici un exemple :

 

 

<script type="text/VBscript">

' déclaration de la variable auteur

dim Auteur

' affectation de la données dans la variable

Auteur = "P boulanger"

document.write "l'auteur du manuel est <br />"

' affichage de l'auteur, le contenu de la variable

document.write Auteur

</script>

 

Concernant la variable « implicite », c’est lorsque vous écrivez pour la première fois une variable au moment de son utilisation, donc de sa première affectation. En résumé, vous n’avez procédé à aucune déclaration.

En VBscript, c’est possible…

 

 


Les variables globales

 

La différence avec les locales, c’est que les variables globales conservent la donnée qu’elles renferment tout le long de l'existence de la page qui les contient.

Cette propriété est dite « portée de la variable ».

Dans le chapitre précédent, nous avons étudié les variables dont la portée était locale, ici nous traiterons les variables dont la portée est globale… 

 

Dans ce cas, il faut déclarer la variable en dehors des scripts et avant qu’elles soient utilisées.

L’idéal est donc en haut du fichier source !

 

Voici un exemple :

 

<!DOCTYPE html PUBLIC "-//W3C//DTD XHTML 1.0 Strict//EN" "http://www.w3.org/TR/xhtml1/DTD/xhtml1-strict.dtd">

<html xmlns="http://www.w3.org/1999/xhtml" xml:lang="fr" >

<script type="text/VBscript">

' déclaration et affectation de la variable globale

auteur = "P boulanger"

</script>

<head>

<title>L'auteur se présente</title>

<meta http-equiv="Content-Type" content="text/html; charset=iso-8859-1" />

<body>

<h1>Présentation de l'auteur</h1>

<p>

<script type="text/VBscript">

document.write "Bonjour,<br />Je suis "+auteur+" l'auteur de ce manuel à la noix !"

</script>

</p>

</body>

</html>

 

Philippe BOULANGER