<< Retour au sommaire

 

 

LE BUREAU DE WINDOWS

 

 

 

Introduction

 

Le bureau de WINDOWS XP est en quelque sorte la tour de contrôle de votre ordinateur.

C’est à partir de cette fenêtre que vous pouvez activer l’ensemble des applications et des boîtes de dialogues disponibles sur votre ordinateur.

La structure de cette fenêtre diffère sensiblement des autres fenêtres, c’est la raison pour laquelle nous devons lui consacrer un effort relativement important en terme d’apprentissage.

Une partie de votre autonomie découle de la maîtrise que vous avez de cette fenêtre pilote.

 

activer une application avec une icône

 

Le bureau de WINDOWS XP se subdivise en 4 parties intéressantes pour nous.

La première partie, correspond à la zone des raccourcis du bureau et c’est la surface la plus importante de la fenêtre.

Elle contient un certain nombre d’icônes qui permettent d’activer des applications. Une icônes est un petit graphique qui contient le nom de l’application qu’elle représente. Par défaut, WINDOWS en contient quelques unes dès son installation, mais il est relativement facile et surtout, très pratique, d’en rajouter à votre guise.

Ce sont en quelque sorte des raccourcis qui permettent d’activer rapidement une application.

 

Un utilisateur clair-voyant présente le pointeur de la souris sur le nom d’une icône et il double-clics afin d’activer l’application qui lui est associée.

 

Avec JAWS, vous devez activer cette zone avec le raccourci clavier WINDOWS +M.

La touche WINDOWS est celle qui est située entre ALT et CONTRÖLE du clavier, à gauche de la barre d’espacement.

 

JAWS vous annonce le nom d’une icône et vous précise si elle est sélectionnée ou non. Les icônes du bureau sont réparties sur toute la surface de la zone des raccourcis. C’est-à-dire que si vous circulez avec les flèches de votre clavier, vous devrez vous déplacer verticalement mais aussi de façon horizontale.

 

Afin d’atteindre plus rapidement une icône, pressez le premier caractère du nom de l’icône avec le clavier.

Si plusieurs icônes commencent par le même caractère, vous pouvez presser autant de fois que nécessaire le caractère jusqu’à ce que vous soyez positionnés sur l’icône recherchée.

 

Pour activer l’application associée à cette icône, pressez la touche entrée.

 

renommer une icône

 

Vous pouvez renommer le nom d’une icône de la façon suivante :

 

Sélectionnez l’icône que vous souhaitez renommer de la même manière que précédemment, mais surtout ne pressez pas la touche entrée pour activer l’application qui lui est associée. Pressez plutôt la touche de fonction F2 du pavé des touches de fonctions de votre clavier.

 

Le curseur PC est automatiquement inséré dans le texte de l’icône.

 

Vous pouvez alors saisir le nouveau nom de l’icône au clavier.

 

Lorsque vous aurez terminé la saisie du nouveau nom, pressez la touche entrée.

 

Les options d’une icône

 

Vous pouvez également agir sur une icône à partir du menu contextuel.

 

Sélectionnez une icône mais cette fois, vous ne ferez ni Entrée ni F2, mais pressez la touche Applications située à gauche du contrôle droit du clavier.

 

Un menu vertical s’affiche alors à l’écran, il s’agit d’options spécifiques à l’icône sur laquelle vous êtes positionnez.

 

Voici un exemple :

 

Pour vider la corbeille, sélectionnez l’icône intitulé Corbeille et pressez la touche Applications. Avec flèche basse, descendez sur l’item intitulé vider la corbeille et pressez la touche entrée.

 

WINDOWS ouvre une fenêtre dans laquelle il vous demande une confirmation, alors pressez une nouvelle fois la touche entrée afin de valider la confirmation de cette opération de nettoyage.

 


Ajouter une icône dans le bureau

 

Pour ajouter une nouvelle icône dans le bureau, ouvrez le menu démarrer ou l’explorateur de document afin de vous positionner sur le programme, sur le document ou bien sur le dossier pour lequel vous désirez créer une icône, et pressez la touche Applications.

 

Dans le menu contextuel qui s’affiche, descendez avec flèche basse sur le sous menu intitulé Envoyer vers et pressez la touche entrée.

Descendez sur l’item intitulé bureau créer un raccourci et pressez une nouvelle fois la touche entrée.

 

Voilà, vous pouvez constater que le nouveau raccourci est bien présent dans le bureau.

 

Il se peut que WINDOWS et rajouté la chaîne de caractères

« Raccourci vers » juste devant le nom de l’application ou du document.

Par exemple, si vous créez une icône pour le magnétophone de WINDOWS, il se peut que le nom de l’icône dans le bureau se nomme « Raccourci vers magnétophone ».

 

Si tel est le cas, vous devrez rechercher l’icône avec la touche « R » du clavier. Vous pouvez bien évidemment renommer le nom de l’icône avec la touche de fonction F2 lorsque vous êtes positionnez sur l’icône concernée.

 

Aligner les icônes

 

Pour réaligner les icônes du bureau, vous devez activer la zone des raccourcis avec le raccourci clavier WINDOWS +M. Si JAWS vous annonce qu’une icône est sélectionnée, vous devez retirer la sélection avec le raccourci clavier CTRL Espace.

Ainsi, comme plus aucune icône ne sera sélectionnée, les opérations que vous allez démarrer concerneront le bureau dans sa globalité.

 

Alors, pressez la touche Applications du clavier. Dès lors, vous serez positionnés sur le sous menu intitulé « Réorganiser les icônes par », que vous devez d’ailleurs introduire en pressant la touche Entrée. Dans le sous menu, vous êtes positionnés sur le première item intitulé « Nom », pressez une nouvelle fois la touche Entrée.

 

Les propriétés d’une icône

 

Pour afficher les propriétés d’une icône du bureau, positionnez-vous sur l’icône de votre choix et effectuez le raccourci clavier ALT +Entrée.

Une boîte de dialogue s’ouvrira à l’écran et contiendra l’ensemble des propriétés de l’icône sélectionnée.

 

 

Le menu démarrer

 

La seconde partie du bureau de WINDOWS qui nous intéresse est le menu démarrer.

Il s’agit d’un menu vertical qui s’active lorsqu’un utilisateur clair-(voyant effectue un clic gauche sur un bouton situé dans le bureau et qui représente le menu démarrer.

 

Avec le clavier, vous devez activer ce menu en pressant la touche WINDOWS qui est située entre les touches ALT et CTRL, à gauche de la barre d’espacement.

 

Un premier niveau vertical est alors déroulé à l’écran. Un niveau contient toujours des applications et des sous menus afin de permettre le regroupement d’applications de même nature.

 

Vous devez circuler dans un niveau de manière verticale avec les flèches Haut/Bas de votre clavier. Lorsque vous êtes positionnés sur le nom d’une application que vous souhaitez activer, pressez la touche Entrée.

 

Lorsque vous êtes positionnez sur le nom d’un sous menu que vous souhaitez développer, pressez également la touche Entrée de votre clavier. Le sous menu se développera verticalement à droite du niveau dans lequel vous étiez précédemment. Le menu Démarrer se développe donc sous forme de listes verticales de la gauche vers la droite. C’est la raison pour laquelle vous pouvez remonter hiérarchiquement d’un niveau avec flèche gauche.

 

Les propriétés du menu démarrer

 

Pour activer les propriétés du menu démarrer, pressez la touche WINDOWS afin d’activer le menu et effectuez le raccourci clavier ALT +Entrée.

Dans la fenêtre qui s’ouvre à l’écran, vous devez atteindre l’onglet Menu démarrer en réalisant le raccourci clavier CTRL +TAB.

 

Les propriétés des éléments du menu démarrer

 

Pour obtenir les propriétés d’un élément du menu démarrer, positionnez-vous tout d’abord sur l’élément concernée, par exemple Bloc notes, et pressez la touche applications du clavier afin d’activer le menu contextuel. Ensuite, montez avec flèche haute sur l’item propriétés et pressez la touche entrée.

 


La barre des tâches des applications

 

La troisième partie du bureau de WINDOWS qui nous intéresse est la barre des tâches des apllications.

 

Lorsque vous quittez une fenêtre, vous avez deux possiblités de la faire disparaître de l’écran.

 

La première possibilité consiste à la fermeture définitive de la fenêtre dont il existe plusieurs manière, soit la validation d’une boîte de dialogue, soit la fuite immédiate avec le raccourci clavier ALT +F4. Dans ce cas, la fenêtre est fermée et elle disparaît de l’écran. Nous n’allons pas, ici, nous intéresser à ce cas de figure car une fenêtre fermée ne s’introduit pas dans la barre des tâches des applications, elle disparaît purement et simplement.

 

En revanche, la deuxième possibilités de faire disparaître une fenêtre est de la réduire sans la fermer, afin de conserver en mémoire le contenu qu’elle renferme. Ainsi, l’application représentée par la fenêtre reste active alors, il sera possible de basculer d’une application à une autre sans pour autant les désactiver par la fermeture de la fenêtre alors qu’il suffit juste de la réduire.

 

Là encore, il y a plusieurs façon de réaliser cette opération de réduction de la fenêtre.

 

Le fait d’ouvrir le menu démarrer provoque la réduction de la fenêtre active. Le fait également de réaliser le raccourci clavier WINDOWS +M afin d’activer les raccourcis du bureau provoque également la réduction de la fenêtre active.

 

Dans ce cas, la fenêtre active est réduite en icône et placée dans la barre des tâches des applications.

 

Il vous est possible de réduire un grand nombre de fenêtres en les plaçant ainsi dans cette barre des tâches.

 

Il y aura ensuite deux manière de restaurer ces fenêtres.

 

La première manière est la plus simple. Il s’agit de bloquer la touche ALT du clavier et de presser la touche Tabulation sans relacher la touche ALT. À chaque fois que vous presserez la touche Tabulation, vous verrez défiler consécutivement les fenêtres réduites dans la barre des tâches des apllications. Lorsque la fenêtre recherchée apparaît à l’écran, vous relâcherez la touche ALT.

 

La deuxième manière de circuler dans les fenêtres en attente dans la barre des tâches des applications est la suivante. Il s’agit cette fois d’une fonctionnalité de JAWS. Réalisez le raccourci clavier Insère +F10 afin d’afficher la liste des éléments en attente dans la barre des tâches.

 

Dans cette liste, vous pouvez circuler verticalement et lorsque vous êtes positionnés sur le nom d’une icône que vous souhaiter restaurer sous la forme d’une fenêtre, pressez la touche Entrée.

 

L’item de la liste intitulé « Desktop » correspond à la zone des raccourcis du bureau. Le fait de valider sur « Desktop » avec la touche Entrée revient à réaliser le raccourci clavier WINDOWS +M.

 

Si vous souhaitez quitter cette liste sans restaurer de fenêtre, effectuez le raccourci clavier MAJ +TAB afin de vous positionner sur le bouton intitulé Annuler et pressez la touche Entrée.

 

La barre des tâches système

 

La quatrième partie du bureau de WINDOWS qui nous intéresse est la Barre des tâches système.

 

C’est une barre horrizontale qui contient un certain nombre d’icônes. Chaque icône est un raccourci permanant qui permet d’activer rapidement une application. Ces icônes sont placées automatiquement par le système dès le démarrage de l’ordinateur.

 

Les utilisateurs peuvent réaliser trois opérations sur ces icônes.

 

  1. un simple clic gauche de la souris.
  2. un double clic gauche de la souris.
  3. Un simple clic droit de la souris.

 

Ces différentes manières de solliciter une icône de la barre des tâches système provoquent des résultats également différents. Mais avec le clavier, le plus simple sera d’utiliser le clic droit de la souris puisqu’il donne accès à un menu contextuel complet spécifique à l’icône sur laquelle nous avons effectué le clic.

 

Pour cela, nous devons nous assurer qu’un paramétrage de base a bien été réalisé dans WINDOWS une fois pour toute.

 

Voici comment réaliser ce paramétrage :

 

Fermez toutes les applications de votre ordinateur et pressez la touche WINDOWS de votre clavier afin d’activer le menu démarrer. Ensuite, réalisez le raccourci clavier ALT +Entrée afin d’activer les propriétés de la barre des tâches. Puis, dans la boîte de dialogue qui s’affiche à l’écran, faites Tabulations jusqu’à atteindre la case à cocher intitulée

« Zone de notification masquer les icônes inactives ».

Si JAWS vous annonce que cette case à cocher est cochée, pressez la barre d’espacement pour la décocher et faites Tabulations jusqu’au bouton intitulé OK, puis pressez la touche Entrée afin de valider votre modification. Si cette case à cocher n’est pas cochée, refermez la fenêtre avec le raccourci clavier ALT +F4.

 

Voilà, la configuration pour la barre des tâches système est réalisée une fois pour toute.

 

Maintenant, apprenons à utiliser cette barre des tâches.

 

Pour accéder aux options des icônes placées dans cette barre des tâches, réalisez le raccourci clavier Insère +F11. Il s’agit d’une fonctionnalité de JAWS.

 

Dans la liste des icônes qui s’affiche à l’écran, circulez verticalement à l’intérieure de cette dernière avec flèches Haut/Bas.

 

Vous pouvez quitter à tout moment cette liste sans réaliser d’opération en effectuant le raccourci clavier MAJ +TAB afin de vous positionnez sur le bouton intitulé Annuler et en pressant la touche Entrée.

 

En Revanche, si vous souhaitez manipuler l’une de ces icônes, positionnez-vous sur le nom de l’icône en question. Ensuite, pour Choisir l’une des trois opérations de la souris, faites Tabulations jusqu’à entendre le nom de l’opération, Simple clic gauche, double clics gauche ou simple clic droit.

 

Lorsque vous êtes positionnés sur l’une des opérations de clics, pressez la barre d’espacement pour déclencher le clic correspondant de la souris.

 

Si vous avez choisi l’opération simple clic droit, vous provoquerez l’ouverture d’un menu contextuel dans lequel vous pourrez circuler verticalement.

Philippe BOULANGER