<< Retour au sommaire

 

WORD 2010, les listes

 

 

Table des matières

1.          La liste à puces ;

2.          La liste numérotée ;

3.          La liste imbriquée.

 

La liste à puces

 

La liste à puces est une liste non ordonnée qui permet d’afficher un ensemble d’éléments de même nature.

Un élément de liste est dit aussi « item ».

Dans le cas d’une liste non ordonnée, la position des éléments dans la liste n’a aucune importance.

 

Par exemple :

Liste des applications du pack office de chez microsoft :

·        WORD ;

·        EXCEL ;

·        ACCESS.

·        MICROSOFT OUTLOOK.

 

Chaque élément de la liste se termine par un « point virgule », excepté pour le dernier élément qui doit se terminer par un « point ».

 

Pour débuter une liste, pressez la touche « entrée » afin de débuter le premier élément en début de ligne.

Ensuite, pressez la touche « Applications », et dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, pressez la touche « entrée » sur la commande intitulée « Puces ».

La liste à puces est initialisée, le curseur est en position pour la saisie du premier élément.

 

Note :

·        Comme la puce est située juste avant le premier caractère, pour réaliser la lecture de cette puce, vous devez vous placer sur le premier caractère de la ligne et réaliser le raccourci clavier Insère +Origine, donc le 7 du pavé numérique en mode inactif. De plus, cette démarche est valable dès l’initialisation de la liste…

 

Pour passer à l’élément de liste suivant, il vous suffit de presser la touche « entrée ».

Pour interrompre la saisie de la liste, vous pouvez presser 2 fois la touche « Entrée ». Le fait de valider un élément de liste vide a pour conséquence de stopper la saisie de la liste.

 

Voici quelques manipulations réalisables dans une liste à puces :

 

Comment supprimer un élément de liste ?

De la même manière qu’une ligne de paragraphe, c’est-à-dire en sélectionnant la ligne puis en pressant la touche « Supprime » du clavier.

 

Comment ajouter un élément dans une liste ?

En se positionnant à la fin de l’élément précédent et en pressant ensuite la touche « entrée ».

 

Comment annuler une puce sur un élément de liste ?

En positionnant le curseur au début de l’élément, et en pressant ensuite la touche « Retour arrière » du clavier, c’est-à-dire la touche « Back space ».

 

Remarque :

·        Lorsque le curseur est situé dans une liste, le menu contextuel propose des commandes spécifiques aux listes.

 


La liste numérotée

 

Contrairement à la liste à puces qui est non ordonnée, l’emploi d’une liste numérotée exige que l’ordre de ses éléments soit significatif.

 

Par exemple :

Liste des planètes du système solaire par ordre croissant d’éloignement du SOLEIL :

1.   MERCURE ;

2.   VÉNUS ;

3.   LA TERRE ;

4.   MARS ;

5.   JUPITER ;

6.   SATURNE ;

7.   URANUS ;

8.   NEPTUNE.

 

Pour débuter une liste numérotée, pressez la touche « entrée » afin de débuter le premier élément en début de ligne.

Ensuite, pressez la touche « Applications », et dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, introduisez-vous dans le sous menu intitulé « Numérotation ».

 

Dans ce sous menu, les premières lignes sont des propositions de formats de numéros, vous pouvez donc circuler avec les 4 flèches directionnelles.

Pressez la touche « entrée » sur le format de votre choix…

La liste numérotée est initialisée, le curseur est en position pour la saisie du premier élément.

 

Note :

·        Comme le numéro est située juste avant le premier caractère, pour réaliser la lecture de ce numéro, vous devez vous placer sur le premier caractère de la ligne et réaliser le raccourci clavier Insère +Origine, donc le 7 du pavé numérique en mode inactif. De plus, cette démarche est valable dès l’initialisation de la liste…

 

Pour passer à l’élément de liste suivant, il vous suffit de presser la touche « entrée ».

Pour interrompre la saisie de la liste, vous pouvez presser 2 fois la touche « Entrée ». Le fait de valider un élément de liste vide a pour conséquence de stopper la saisie de la liste.

 

Voici quelques manipulations réalisables dans une liste numérotée :

 

Comment supprimer un élément de liste ?

De la même manière qu’une ligne de paragraphe, c’est-à-dire en sélectionnant la ligne puis en pressant la touche « Supprime » du clavier.

 

Comment ajouter un élément dans une liste ?

En se positionnant à la fin de l’élément précédent et en pressant ensuite la touche « entrée ».

 

Comment annuler un numéro sur un élément de liste ?

En positionnant le curseur au début de l’élément, et en pressant ensuite la touche « Retour arrière » du clavier, c’est-à-dire la touche « Back space ».

 

Remarque :

·        Lorsque le curseur est situé dans une liste, le menu contextuel propose des commandes spécifiques aux listes.

 

 


La liste imbriquée

 

Que la liste soit ordonnée ou non, il est tout à fait possible d’imbriquer une liste dans une autre liste, ce principe permet de développer un élément de liste.

 

Par exemple :

Classement des champions du monde :

·        Les filles

1.   Stéphanie DURAN ;

2.   Nathalie DUPONT ;

3.   Martine MARTIN.

·        Les garçons

1.   Thierry MARTIN ;

2.   François DUPONT ;

3.   Marc DURAN.

 

Pour amorcer une imbrication, soit vous pressez la touche « tabulation », soit vous validez la commande intitulée « Augmenter le retrait » du menu contextuel que vous activez en pressant la touche « Applications ».

Pour arrêter l’imbrication, soit vous réalisez le raccourci clavier « MAJ +tabulation », soit vous validez la commande intitulée « Réduire le retrait » du menu contextuel que vous activez en pressant la touche « Applications ».

 

Bien sûr, après avoir déclenché l’imbrication, vous avez la possibilité de choisir un type de liste depuis les commandes appropriées du menu contextuel.

 

Philippe BOULANGER