<< Retour au sommaire

 

WORD 2010 Les tableaux

 

 

 

Table des matières

1.          Insérer un tableau ;

2.          La verbosité ;

3.          Les raccourcis de base ;

4.          Les propriétés du tableau ;

5.          La fusion de cellules ;

6.          Les insertions & les suppressions

6.1        Les suppressions ;

6.2        Les insertions.

7. Les touches de navigation rapide.

 

 

Insérer un tableau

 

Dans WORD, vous pouvez insérer un tableau de la façon suivante :

 

Positionnez votre curseur à l’endroit où vous souhaitez insérer le tableau.

Activez la grille de déroulement du ruban :

ALT, Onglet "Insertion", sous menu « Tableaux », puis pressez la touche "Entrée" sur "Tableau".

Dans la grille de déroulement, vous devez circuler avec les 4 flèches directionnelles, vous trouverez les différentes dimensions affichées de la façon suivante :

1X1, pour une ligne une colonne, 1X2, pour une ligne 2 colonnes, 1X3, pour une ligne 3 colonne etc.

Puis en-dessous :

2X1, pour 2 lignes 1 colonne, 2X2, pour 2 lignes 2 colonnes, 2X3, pour 2 lignes 3 colonnes etc.

Puis en-dessous :

3X1, pour 3 lignes 1 colonne, 3X2, pour 3 lignes 2 colonnes, 3X3, pour 3 lignes 3 colonnes et ainsi de suite…

Il vous suffit donc de presser la touche « entrée » sur la dimension de votre choix !

 

·        Toutefois, il vous est possible d’afficher la boîte de dialogue d’insertion de tableaux, celles qui été présente dans les anciennes versions de WORD…

Pour ce faire, toujours depuis le sous menu « Tableau » de l’onglet « Insertion », pressez flèche haute jusqu’à trouver la commande intitulée « Insérer un tableau » et pressez la touche « Entrée ». Dans cette boîte de dialogue, vous disposez de 2 zones de listes déroulantes qui vous permettront de sélectionner le nombre de ligne et de colonnes souhaitées.

Mais quoi qu’il en soit, que vous optiez pour l’une ou pour l’autre des 2 possibilités, veuillez choisir un tableau de 3 lignes 2 colonnes.

 

Remarque :

·        Ultérieurement, durant la saisie des données dans le tableau, il sera relativement facile de rajouter des lignes ! Pour rajouter une nouvelle ligne en bas du tableau, il suffit de presser la touche « tabulation » lorsque vous êtes positionnés dans la dernière cellule. Du coup, il n’est pas important de connaître à l’avance le nombre total de lignes.

 

Dès lors que vous avez validé l’insertion du tableau, ce dernier est inséré dans le document et le curseur est placé dans la première cellule.

Le fait que le curseur soit positionné dans un tableau provoque l’affichage de 2 onglets complémentaires dans le ruban. Ces onglets contiennent des commandes spécifiques aux tableaux, ils s’intitulent « Création » et « Disposition ».

Toutefois, il vous est possible d’accéder aux principales commandes liées à l’exploitation des tableaux dans le menu contextuel de la touche « Applications ».


La verbosité

 

Avant que je vous donne quelques raccourcis pratiques de JAWS, je vous rappelle que vous avez accès aux options de verbosité qui vous permettront de configurer le comportement de JAWS durant vos déplacements dans le tableau.

 

Réalisez le raccourci clavier Insère +V afin d’activez les options de verbosité.

Dans la boîte de dialogue qui apparaît à l’écran, circulez dans la liste des options avec les flèches verticales.

À chaque fois que JAWS vous lit le nom d’une option, il vous précise l’état d’activation de cette dernière, que vous pouvez modifier en pressant la barre d’espacement. C’est ainsi que vous pouvez configurer le comportement de JAWS durant la circulation dans un tableau.

Lorsque votre configuration de verbosité est réalisée, pressez la touche « Entrée » sur le bouton « Fermer ».

 


Les raccourcis de base

 

Voici quelques raccourcis clavier indispensables pour obtenir des informations ou pour circuler dans un tableau :

 

Pour entendre les références de la cellule courante, réalisez le raccourci clavier Insère +C, ou Insère +Supprime ;

Pour entendre le contenu de la cellule ainsi que ses références, réalisez le raccourci clavier Insère +TAB ;

ALT +1 du pavé alphanumérique indique le titre de la colonne courante ;

ALT +7 du pavé alphanumérique indique le titre de la ligne courante ;

Pour descendre et pour monter à l’intérieure d’une colonne, utilisez les flèches verticales ;

Pour circuler horizontalement dans une ligne, de cellule en cellule, utilisez TABULATION pour cellule suivante et MAJ +TAB pour cellule précédente.

 

Rappel :

·                   Attention, cela vous a déjà été signalé précédemment, lorsque vous êtes positionnés dans la dernière cellule du tableau, le fait de presser la touche TABULATION vous crée une nouvelle ligne et vous introduit dans la première cellule de cette nouvelle ligne. Vous devez donc toujours avoir à l’esprit que, si vous ne souhaitez pas créer une nouvelle ligne, vous ne devez pas sortir du tableau avec TABULATION. Selon la position du curseur dans le tableau, les flèches directionnelles peuvent vous permettent de sortir simplement d’un tableau, mais vous pouvez également utiliser les raccourcis traditionnels de déplacement, CTRL +Origine pour début du document et CTRL +Fin pour fin du document.

Sachez que lorsque vous vous déplacez dans un tableau avec « tabulation » et « MAJ +TAB », le contenu de la cellule atteinte est automatiquement sélectionné.

 


Les propriétés du tableau

 

Nous allons maintenant personnaliser le tableau.

 

Vous devez au préalable insérer le curseur dans la première colonne du tableau.

Ensuite, pressez la touche « Applications », et dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, validez la commande intitulée « Propriétés du tableau ».

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran, Faites CTRL +TAB jusqu’à atteindre l’onglet « Tableau ».

 

Description de l’onglet « Tableau » :

« Alignement », vous permet d’aligner le tableau dans la page, par défaut, l’alignement est « gauche ».

 

La validation du bouton « Bordures et trame » vous donnera accès à une nouvelle fenêtre. Dans cette fenêtre, vous serez dans l’onglet « Bordures ».

Dans le premier bouton radio, vous devez choisir « Quadrillage ». Cette propriété aura pour conséquence d’afficher les bordures nécessaires pour que le quadrillage soit correctement affiché. Seules les bordures diagonales seront inactives.

-                  Si vous choisissez « Personnaliser », il faudra aller valider les bordures souhaitées pour le tableau, vous pourrez atteindre ces propriétés avec tabulation. Chaque bordure est un bouton que l’on active ou que l’on désactive en pressant la touche « Entrée » sur son nom.

-                  Si vous choisissez « Encadrement », seules les bordures « inférieures », « supérieures », « gauche » et « droite » seront sélectionnées.

-                  Si vous choisissez « Aucune », les bordures du tableau seront invisibles…

 

En faisant une seule fois tabulation depuis le bouton radio, vous aurez à votre disposition une liste de format pour les bordures, « Simple », « pointillé », « Tirets rapprochés » etc.…

 

Juste après, se trouve un bouton de menu dans lequel vous pouvez choisir la couleur des bordures. Circulez dans cette liste de couleur avec les 4 flèches directionnelles, puis validez votre choix en pressant la touche « Entrée.

 

La zone de liste déroulante suivante s’intitule « Largeur ». Ici, vous pouvez personnaliser la largeur de la bordure, la valeur est exprimée en « points ». 

 

Ensuite, faites CTRL +TAB jusqu’à activer l’onglet « Trame de fond ».

 

La première liste concerne la couleur du remplissage des cellules. Par défaut, la couleur est « aucune », donc ce sera l’arrière-plan du document lui-même qui imposera le fond…

Toutefois, puisqu’on est là pour cela, vous pouvez choisir une couleur en utilisant les 4 flèches directionnelles, puis vous devrez valider la couleur de votre choix.

 

Si vous avez sélectionné une couleur, faites une seule fois tabulation pour atteindre les styles de remplissage.

Là, vous pourrez choisir un style sympa, « Pleine 100% », « Horizontale claire », « Verticale claire » etc.…

 

Pour finir l’exploration de cette boîte de dialogue que l’on a ouverte depuis le bouton « Bordures et trame » de la boîte de dialogue principale des propriétés du tableau, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée.

Vous êtes donc maintenant de retour dans cette première boîte de dialogue…

 

Je vous propose de continuer l’exploration de l’onglet « Tableau » !

Le bouton intitulé « Options » vous affichera des zones d’édition permettant de personnaliser les marges des cellules, les différentes valeurs à spécifier doivent être exprimées en « centimètres ».

 

Dans cette fenêtre, une case à cocher est très importante !

« Redimensionner automatiquement pour ajuster au contenu ». 

-                  Si vous cochez cette option, « qui est d’ailleurs cochée », les cellules s’ajusteront automatiquement au contenu, ce qui n’est pas intéressant lorsque vous souhaitez élaborer un tableau dimensionné…

Si vous effectuez des modifications dans cette boîte de dialogue, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée ».

 

Maintenant, changeons d’onglet.

Réalisez le raccourci clavier CTRL +TAB afin d’activer l’onglet « Lignes ».

Une case à cocher est très intéressante, c’est la suivante :

« Répéter en haut de chaque page en tant que ligne d'en-tête ».

-                  Si vous cochez cette option, à chaque saut de page, la ligne d’entête du tableau sera automatiquement répétée.

 

Faites CTRL +TAB pour activer l’onglet « Colonnes ».

Ici, vous trouverez la case à cocher suivante :

« Largeur préférée ».

-                  Si vous cochez cette option, vous devrez faire tabulation pour atteindre la zone d’édition dans laquelle vous allez spécifier en « centimètres » la largeur de la colonne. Sinon, si vous ne désirez pas une largeur fixe, ne cochez pas cette option.

Pour définir la largeur de toutes les colonnes, vous disposez de 2 boutons vous permettant de basculer d’une colonne à l’autre :

« Colonne précédente » & « Colonne suivante ».

 

Faites CTRL +TAB pour activer l’onglet « Cellules ».

Ici encore, vous trouverez la case à cocher suivante :

« Largeur préférée ».

-                  Si vous cochez cette option, vous devrez faire tabulation pour atteindre la zone d’édition dans laquelle vous allez spécifier en « centimètres » la largeur de la cellule. Sinon, si vous ne désirez pas une largeur fixe, ne cochez pas cette option.

 

Dans cet onglet spécifique aux propriétés des cellules, se trouve également une zone de liste déroulante qui vous permet de choisir un alignement vertical pour le contenu des cellules.

 

Pour finir, pour valider le tout, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée », vous êtes de retour dans le document.

 


La fusion de cellules

 

Il est possible de fusionner plusieurs cellules, donc, de réunir plusieurs cellules pour n’en faire qu’une.

 

Avant de réaliser la fusion, vous devez d’abord sélectionner les cellules à fusionner.

 

Pour ce faire, voici quelques manipulations :

 

1.    Pour sélectionner quelques cellules qui se suivent dans une même ligne, positionnez le curseur au début de la partie à sélectionner, puis réalisez votre sélection en laissant maintenue la touche MAJ et en progressant avec Insère +6 du pavé numérique. Ensuite, relâchez la touche MAJ.

2.    Pour sélectionner une ligne entière, validez la commande du ruban :

ALT, onglet "Disposition", sous menu "Tableau", grille de déroulement « Sélectionner", "Sélectionner la Ligne".

3.    Pour sélectionner toute une colonne, validez la commande du ruban :

ALT, onglet "Disposition", sous menu "Tableau", grille de déroulement « Sélectionner", "Sélectionner la colonne".

 

Ensuite, pour appliquer la fusion, pressez la touche « Applications », et validez la commande intitulée « Fusionner les cellules ».

 

Note :

·        Le contraire de la fusion et le fractionnement.

 

Remarque :

·       Toutes les commandes de sélection vues ici dans ce chapitre sont également disponibles dans le menu contextuel de la touche « Applications ».
Les insertions & les suppressions

 

La suppression

 

Pour réaliser une suppression de ligne ou de colonne, positionnez-vous d’abord sur la ligne ou la colonne concernée, puis pressez la touche « Applications ».

Dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, validez la commande intitulée : « Supprimer les cellules ».

Une fenêtre apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans un bouton radio depuis lequel vous devez choisir un type de suppressions, « Ligne entière », « Colonne entière » etc.…

Vous devez bien sûr réaliser ce choix avec les flèches verticales.

Ensuite, faites tabulation pour atteindre le bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée ».

 

Les insertions

 

Pour réaliser une insertion, veuillez tout d’abord positionner le curseur dans la cellule depuis laquelle l’insertion doit être réalisée.

Ensuite, pressez la touche « Applications », et dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, introduisez-vous dans le sous menu intitulé « Insérer » et validez la commande Appropriée.


Les touches de navigation rapide

 

Il est possible d’utiliser les touches de navigation rapide.

 

Pour activer ce mode, réalisez le raccourci clavier Insère +Z.

 

Désormais, vous pouvez utiliser les touches de navigation…

 

Y pour « tableau suivant ».

MAJ +Y pour « tableau précédent ».

WINDOWS +Point virgule pour lire toute la ligne.

Flèche basse pour cellule suivante en bas.

Flèche haute pour cellule précédente en haut.

Tabulation pour cellule suivante à droite.

MAJ +TAB pour cellule précédente à gauche.

 

Puis, lorsque vous êtes positionnés sur la cellule de votre choix, désactivez le mode en réalisant une nouvelle fois le raccourci clavier Insère +Z.

 

Philippe BOULANGER