<< Retour au sommaire

 

WORD 2010, La tabulation

 

 

 

Table des matières

  1. Introduction ;
  2. Le taquet par défaut ;
  3. Les positions ;

 

 

Introduction

 

Dans WORD, outre les rôles qu’on lui connaît depuis longtemps, la touche tabulation joue un rôle non négligeable concernant le positionnement du curseur durant la saisie.

En effet, il existe 2 manière d’utiliser les déplacements qu’engendre l’activation de la touche tabulation à l’intérieur d’un document ;

 

En clair, il est important de prendre conscience que la touche « tabulation » peut jouer un rôle considérable en terme de présentation…

 

D’ailleurs, s’il est relativement facile d’aligner une ligne entière par rapport à l’ensemble d’un document, ça devient bien plus compliqué lorsqu’il s’agit d’aligner des mots dans une ligne !

Au préalable, voici ce qu’il faut retenir de la touche tabulation :

  1. Le taquet est une distance qui permet de réaliser un bond vers la droite, et ce, quelle que soit la position du point de départ, le bond réalisé correspond inévitablement à la taille définie dans le taquet de tabulation ;
  2. La position correspond à des points virtuellement définis dans une ligne, dans ce cas de figure, le rôle de la touche tabulation est de positionner le curseur à une certaine distance calculée depuis la marge de gauche, positions préalablement définies par l’utilisateur ;

 

Ces 2 façons de tirer profit de la touche tabulation sont donc développées ici dans ce manuel, elles correspondent respectivement aux 2 leçons suivantes.

 

Note :

Dans le document, l’emploi de la touche tabulation est concrétisé par un symbole intitulé « tab ».

En clair, lorsque vous circulez dans le texte, vous détectez les tabulations grâce à ce symbole, et du coup, vous avez la possibilité de supprimer une tabulation par l’intermédiaire des touches classiques de suppressions.

 

Au préalable :

Pour que le raccourci clavier de JAWS ALT SUPPRIME vous annonce correctement la position du curseur par rapport à la marge de gauche, il convient d’afficher le document en mode « brouillon ».

 

Pour votre information, la largeur d’une page est de 21 centimètres, mais comme nous avons 2 marges de 2,5 centimètres, la largeur de l’espace de travail restant est de 16 centimètres.

 


Le taquet de tabulation

 

Rappel de la définition du taquet de tabulation :

§  Le taquet est une distance qui permet de réaliser un bond vers la droite, et ce, quelle que soit la position du point de départ, le bond réalisé correspond inévitablement à la taille définie dans le taquet de tabulation ;

 

Le rôle de base de la touche tabulation est donc clair, le fait de presser la touche tabulation dans une ligne permet de réaliser un bond vers la droite.

La longueur du bond est dite « taquet par défaut », elle est définie dans une boîte de dialogue que nous allons immédiatement visiter !

 

Activez l’affichage du document en mode « brouillon ».

 

Pressez la touche « Applications », et dans le menu contextuel qui apparaît à l’écran, pressez la touche « Entrée » sur la commande intitulée « Paragraphe », ou bien par le ruban :

ALT, onglet "Accueil", sous menu "paragraphe", "Paragraphe…"

 

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran…

Faites tabulation jusqu’à atteindre le bouton intitulé « Tabulation » et pressez la touche « Entrée ».

Une seconde boîte de dialogue apparaît à l’écran, faites tabulation pour atteindre la zone de sélection numérique d’édition intitulée « Taquet par défaut ».

Ici, le taquet de base vous est proposé, il s’agit de 1,25 centimètre.

Pour modifier la valeur qui est exprimée en « centimètres », saisissez la nouvelle valeur ou utilisez les flèches verticales afin de défiler les différentes propositions.

 

Ensuite, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée ».

 

Désormais, dans une ligne de texte, l’emploi de la touche tabulation permettra d’expédier le curseur vers la droite dont la distance vient d’être définie dans le « taquet par défaut ».

 

Pour clôturer ce chapitre, sachez qu’il vous est possible de changer la taille du taquet de tabulation à tout moment !

 


Les positions

 

Rappel de la définition :

§  La position correspond à des points virtuellement définis dans une ligne, dans ce cas de figure, le rôle de la touche tabulation est de positionner le curseur à une certaine distance calculée depuis la marge de gauche, positions préalablement définies par l’utilisateur ;

 

En clair, l’emploi de la touche tabulation permet d’atteindre consécutivement des points précis dans la ligne courante, ces points sont dits « positions ».

Vous pouvez définir plusieurs positions par ligne, la première tabulation positionnera le curseur à la première position, la seconde tabulation positionnera le curseur à la deuxième position etc.

 

Les positions sont à définir dans la même boîte de dialogue que précédemment vue.

 

Pour faciliter la découverte de ce chapitre, je vous propose de réaliser un exercice.

  1. Nous allons définir 2 positions, la première à 5 centimètres de la marge gauche, et la seconde à 10 centimètres ;
  2. Dans le document, nous allons saisir une liste d’animaux, et pour chacun d’entre eux, sur la même ligne, son nom, l’ordre auquel il appartient et son environnement ; Par conséquent, chaque ligne contiendra 3 informations relatives à un animal. Le nom de l’animal sera positionné à la marge de gauche et ne nécessitera donc aucune définition de tabulation, l’ordre sera à 5 centimètres de la marge, et l’environnement sera à 10 centimètres.

 

Pour optimiser la lisibilité, nous commencerons par saisir des titres sur la première ligne…

 

Activez l’affichage du document en mode « brouillon ».

 

Validez la commande du ruban :

ALT, onglet "Accueil, sous menu "Paragraph", "Paragraphe…"

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran.

Faites tabulation jusqu’à atteindre le bouton intitulé « Tabulation » et pressez la touche « Entrée ».

Une seconde boîte de dialogue apparaît à l’écran, vous êtes directement positionnés dans la zone d’édition intitulée « position ».

Nous allons définir la première position à 5 centimètres, alors saisissez 5, puis faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Définir » et pressez la barre d’espacement.

Vous êtes automatiquement de retour dans la zone d’édition intitulée « position », nous allons définir maintenant la deuxième position à 10 centimètres, alors saisissez 10, puis faites tabulation jusqu’au bouton intitulé « Définir » et pressez la barre d’espacement.

Pour valider les définitions, faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée ».

 

Maintenant, réalisons la saisie !

Saisissez « ANIMAUX », faites tabulation, saisissez « ORDRES », faites tabulation, saisissez « ENVIRONNEMENTS » et pressez la touche « Entrée ».

Saisissez « Baleine », faites tabulation, saisissez « Cétacé », faites tabulation, saisissez « Océan », pressez la touche « Entrée ».

Saisissez « Gorille », faites tabulation, saisissez « Primate », faites tabulation, saisissez « Forêts », pressez la touche « Entrée ».

Saisissez « Lapin », faites tabulation, saisissez « lagomorphes », faites tabulation, saisissez « Forêts », pressez la touche « Entrée ».

 

Remarque :

Pour réinitialiser les positions de la tabulation à 0, le bouton intitulé « Effacer tout » de la boîte de dialogue « tabulation » doit être validé.

 

Philippe BOULANGER