<< Retour au sommaire

 

 

 

INTRODUCTION À LA GRAVURE

 

 

 

SUPPORTS ET GRAVEURS

 

Pour commencer, nous allons effectuer un survol assez complet du sujet que nous allons développer ensembles.

 

Il existe 2 types de supports : le CD et le DVD.

Le CD a une capacité de 700 MB, c’est-à-dire qu’il peut stocker à peu près sept cent millions de caractères.

Le DVD lui, varie selon s’il est d’une structure simple couche ou double couches. Le DVD simple couche peut contenir 4,7 GO et le double couche peut en contenir  le double.

 

Lorsque nous faisons allusion à la capacité d’un disque dur, d’un CD, d’un DVD ou d’une disquette, nous employons une référence qui se compose de 2 parties : un nombre et une suite de caractères.

C’est le cas pour la capacité du CD précédemment cité à titre d’exemple. J’ai dis que le CD avait généralement une capacité de 700 MB.

 

Le <B< signifie Byte, en français, l’octet.

L’octet est un terme informatique qui désigne le caractère. Lorsque nous parlons de débit ou de capacité, en informatique, on ne dit pas un caractère mais un octet.

 

Mais attention, lorsque je dis que Byte est la traduction d’octet en anglais, je ne dis pas le Bit !

Un Bit est un élément de l’octet, donc du Byte.

Pour coder un octet, il faut plusieurs signaux électriques et un signal c’est un Bit.

Par conséquent, il faut plusieurs Bits pour coder un octet.

En fait, un octet est codé sur 8 bits puisqu’il faut un groupe de 8 signaux électriques pour <fabriquer> un caractère informatique.

 

Par conséquent, si l’on exprime une capacité en anglais, on trouvera la lettre <B> à la fin de la série de chiffres et de lettres. En français, on trouvera la lettre <O>.

 

Alors, que signifie la lettre se trouvant juste avant le <B> ou le <O> ?

 

Les lettres qui précèdent l’unité <octet>, correspondent aux valeurs suivantes :

 

<K> = Kilo, soit la valeur de 1 024.

<M> = Méga, soit la valeur de 1 024 Kilo.

<G> = Giga, soit la valeur de 1 024 Méga.

Alors maintenant, pour revenir à notre exemple de tout à l’heure, si un CD d’une capacité normale peut contenir 700 MB d’informations, combien cela représente-t-il d’octets ?

 

700 fois 1 024 fois 1 024.

 

En mathématique, l’on dira :

700 facteurs de 1 024 au carré, ce qui donne très exactement :

734 003 200 , et non pas 700 000 000 comme l’on pourrait annoncer trop rapidement.

 

Cependant, dans ce document, nous allons oublier le <B> de Byte pour privilégier l’octet. Mais ne perdez pas de vue que, sur les emballages des CD, la capacité de stockages, est souvent exprimée en anglais, donc avec un <B> et non pas avec un <O>.

 

En tout cas, sur les CD, nous n’avons pas grand-chose à dire, si ce n’est qu’il a généralement une capacité de stockage de 700 MB et qu’il peut être réinscriptible.

 

Sur l’emballage d’un CD non réinscriptible, l’on mentionne bien souvent les caractéristiques suivantes :

CDR 700 MB.

Quant aux CD réinscriptibles, on leurs rajoute un <W> juste après le <R> de <CDR>, ce qui donne :

CDRW 700 MB.

 

Tous les graveurs sont en mesure de graver les CD.

 

En revanche, il n’en est pas ainsi pour les DVD, ils sont davantage complexes.

 

Pour commencer, il existe 2 formats de DVD :

Les DVD négatifs et les DVD positifs.

Ces 2 formats correspondent à 2 normes différentes et ne présentent pas les mêmes atouts.

Il faut être prudent lors de l’achat d’un graveur car certains d’entre eux ne savent pas enregistrer sur ces 2 formats.

Il faut donc investir dans un graveur capable de graver le format positif et le format négatif.

 

Les DVD de format négatif sont souvent moins chers.

 

La seconde chose à savoir, c’est qu’il existe 2 types de DVD en termes de capacité :

Le DVD simple couche, d’une capacité de 4,7 GO, et les DVD double couche dont la capacité double.

 

Je vous conseille également de la prudence lors de l’achat d’un graveur…

Certains graveurs ne savent pas enregistrer sur des DVD doubles couches.

 

Allez, un petit exercice intellectuel !

Combien peut-on enregistrer d’octets sur un DVD simple couche, donc de 4,7 GO ?

 

La formule mathématique est :

4,7 facteurs de 1 024 au cube, c’est-à-dire :

4,7 multiplié par 1 024 fois 1 024 fois 1 024.

Facile de tête ! Non ?

 

Les caractéristiques du DVD spécifiées sur les emballages sont les suivantes :

 

-R pour un DVD négatif non réinscriptible.

-RW pour un DVD négatif réinscriptible.

 

+R pour un DVD positif non réinscriptible.

+RW pour un DVD positif réinscriptible.

 

Voici la liste des différents lecteurs et graveurs suivis de leurs fonctions :

 

Un lecteur Cd-rom = lit les CD-ROM.

Un lecteur DVD ROM = lit les Cd-rom et DVD ROM

Un graveur Cd-rom = lit et grave les Cd-rom,

Un COMBO = lit les Cd-rom et DVD-ROM, grave les CD-ROM.

Un graveur DVD ROM = lit et grave les Cd-rom et les DVD ROM

 


LES DIFFÉRENTS FORMATS DE DOCUMENTS

 

En informatique, Pour représenter des documents de mêmes natures, il existe différents formats.

 

Chaque logiciel possède un format <par défaut> lors de son enregistrement.

Par exemple, pour enregistrer une image, vous avez le choix entre les types de documents suivants :

TIF, BMP, JPG etc.

 

Biens souvent, le choix du format d’enregistrement doit être spécifique au type d’utilisation envisagé pour ce document.

Un document de grande qualité, en terme de graphisme ou de son, présente un inconvénient qui ne peut être ignorés, <sa taille>.

 

Plus la résolution d’une image est importante, plus sa taille sera conséquente. Il en est de même pour l’univers du multimédia en général.

 

C’est la raison pour laquelle plusieurs formats ont été développés et il est relativement intéressant de savoir en manipuler quelques uns.

 

Chaque document est identifié par deux informations :

  1. Le nom du document,
  2. l’extension du document.

 

 

L’extension est un groupe de 3 caractères désignant le type du document. Il est automatiquement placé juste après le nom. Ils sont séparés par un point.

Par exemple : Ma maison.JPG (image)

Petit papa noël.MP3 (audio.)

 

 

En audio, deux formats sont importants :

  1. Le MP3 : format relativement compressé.
  2. L’audio .CDA ou WAV : audio de qualité.

 

Le multimédia (vidéo, films etc.) :

  1. DVD : format de grande qualité.
  2. DivX : format très compressé.

 

Certain formats peuvent être automatiquement convertis dans un autre format lors d’une opération de gravure. En revanche, pour certaines conversions, les étapes de conversions et de gravures sont distinctes.

 

Une opération de compression est appelée un encodage.

Une étape de décompression est appelée une décompression.

 

Pour toutes ces opérations d’encodages, de décompressions et de gravures, voici qu’elles sont les logiciels que je vous propose :

 

Encodage Audio de qualité vers MP3 : utilise le logiciel Cdex.

Gravure du MP3 : utilise le logiciel RECORDNOW.

Décompression et gravures MP3 vers l’audio : utilise le logiciel WINDOWS MEDIA PLAYER 10.

Encodage DVD vers DivX : utilise le logiciel DIVIX VIDEO DUPLICATOR.

Gravures divers de données : utilise le logiciel RECORDNOW.

Effectuer une copie exacte d’un CD ou d’un DVD dont le contenu du disque source est égal ou inférieur à la capacité du disque vierge : utilise le logiciel RECORDNOW.

Graver un DVD lorsque le contenu du DVD source est supérieur à la capacité du DVD vierge : utilise les logiciels DVD Shrink et NERO.

Effacer un disque réinscriptible : utilise le logiciel RECORDNOW.

Décompresser un fichier DivX en format Dvd : utilise DivXToDvd.

Effectuer une copie exacte d’un Cd protégé : utilise Clone Cd.

 

Philippe BOULANGER