<< Retour au sommaire

 

Les fichiers de Messages « JSM »

 

 

 

Table des matières

1.                 Qu’est-ce qu’un fichier de messages ?

2.                 La syntaxe

2.1             Création d’un fichier de messages « JSM » ;

2.2             Définition des messages dans le fichier « JSM » ;

2.3             Utilisation des messages depuis un fichier source « JSS ».

3.                 Utilisation du fichier DEFAULT.JSM ;

4.                 Création & utilisation d’un fichier de messages personnel ;

5.                 Mise à jour des fichiers de messages.

 

Qu’est-ce qu’un fichier de messages ?

 

Le fichier de messages est un composant « à part entière » dans la structure des scripts.

Il est souvent indispensable de demander à JAWS, par l’intermédiaire de la fonction « SayString », d’annoncer des messages vocaux.

Bien souvent, « voir systématiquement », les programmeurs saisissent le texte du message directement à l’intérieur du « SayString ».

Par exemple :

SayString (« Vous n’êtes pas dans la bonne application »);

 

Il est clair que sur le plan technique, ce genre de message est correct et fonctionnera sans vous poser la moindre difficulté ! Toutefois, pour des raisons de maintenance et d’évolution des applications, il est plus intéressant de stocker l’ensemble des messages dans un même fichier.

D’ailleurs, sachez dès maintenant qu’un message n’est pas forcément un message tel qu’on le conçoit ! En effet, dans le langage script, un message peut être tout simplement le nom d’une touche de clavier…

-                    Comment, d’après vous, JAWS connaît-il le nom de chaque touche du clavier ?

Eh bien tout simplement parce que par défaut, JAWS utilise un fichier de « messages » qui contient des labels pour toutes les touches.

Ce fichier s’intitule « Default.JSM », il est stocké dans le dossier « FRA » partagé par tous les utilisateurs de la machine.

A titre d’information, voici comment atteindre ce dossier…

 

1.                 Menu démarrer ;

2.                 Sous menu programmes ;

3.                 Sous menu JAWS ;

4.                 Sous menu explorer JAWS ;

5.                 Puis valider le raccourci « Explorer mes paramètres » ou « Explorer paramètres partagés» selon votre version de JAWS.

 

Remarque :

·        Savez-vous pourquoi il y a un dossier « fra » partagé à tous les utilisateurs, et un dossier « fra » pour chacun des utilisateurs ?

-                    - En fait, c’est parce que, pour toutes les fonctions de JAWS, « dictionnaire de prononciations », « configurateurs », « fichiers de messages » etc., il y a généralement un fichier de base dans le « fra » commun au cas où l’utilisateur n’en possède pas dans son propre dossier « fra ». Cependant, pour une fonction donnée, Si un fichier recherché est inexistant dans le dossier « fra » de l’utilisateur, c’est celui du dossier partagé qui sera utilisé.

En résumé, les fichiers qui se trouvent dans le dossier « fra » partagé sont là pour assurer dans l’hypothèse où ils seraient absents dans le dossier « fra « utilisateur.

En revanche, si un fichier est présent dans les 2 dossiers, la priorité sera attribuée au fichier de  configuration du dossier « fra » utilisateur. C’est la logique que retient JAWS dans bien des contextes, le plus local est toujours prioritaires…

 

Comme les messages de base sont les mêmes pour tous les utilisateurs, le fichier DEFAULT.JSM est donc unique et par conséquent, stocké dans le dossier « fra » commun…

Lorsque l’on parle ici « d’utilisateurs », il s’agit bien entendu des différents comptes utilisateurs créés sur l’ordinateur et que l’on utilise pour ouvrir des sessions de travail WINDOWS.

 

 


La syntaxe

 

Création d’un fichier de messages « JSM » 

 

Pas bien compliqué…

Ouvrez l’éditeur « Script-Manager ».

Activez l’option de menu :

ALT, « Fichier »,  « Nouveau », ou le raccourci clavier CTRL +N.

Une boîte de dialogue apparaît à l’écran, vous êtes directement placés dans une liste contenant les différents types de fichiers du langage script. Choisissez « Messages », puis faites tabulation jusqu’au bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

 

Voilà, vous êtes dans un nouveau fichier, pour l’instant il est vierge…

Pour enregistrer le fichier, validez la commande de menu :

ALT, « Fichier », « Enregistrer », ou raccourci clavier CTRL +S.

 

Dans l’explorateur de documents qui apparaît à l’écran, saisissez le nom du fichier, puis validez le bouton « Enregistrer ».

 

C’est tout…

Ah non, j’allais oublier ! Ultérieurement, lorsque vous souhaiterez ouvrir le fichier dans « L’éditeur Script-Manager », validez la commande de menu :

ALT, « Fichier », « Ouvrir » ou raccourci CTRL +O.

Dans l’explorateur de documents qui apparaît à l’écran, faites une seule fois tabulation pour atteindre la liste des « types de fichiers », sélectionnez « Fichier de messages » et pressez la touche entrée.

Maintenant parcourez le dossier à la recherche du fichier à ouvrir, puis pour finir, validez le bouton « Ouvrir ». Le fichier messages « JSM » est désormais ouvert…

 

Définitions des messages dans le fichier « JSM »

 

Dans un fichier de messages « JSM », nous devons respecter une syntaxe très particulière qui est spécifique à ce type de fichiers.

 

La syntaxe :

 

Messages

@NomMessage1

Bla bla bla le message.

@@

@NomMessage2

Bla bla bla le message.

@@

@NomMessage3

Bla bla bla le message.

@@

(Etc.…)

EndMessages

 

La description :

 

Tous les messages doivent être imbriqués entre les mots clés :

Messages et EndMessages

 

Puis, pour chaque bloc message, vous devez déclarer le nom du message précédé d’un « @ ».

Ensuite vient le message lui-même…

Pour clôturer le message, saisissez 2 « @ ».

Voilà, maintenant vous pouvez attaquer le message suivant…

 

-                    N’oubliez pas surtout d’enregistrer les modifications du fichier « JSM » par le raccourci clavier CTRL +S !

 

Utilisation des messages depuis un fichier « source » « JSS »

 

Pour utiliser les messages définis dans un fichier « JSM », il vous suffit de débuter votre fichier source « JSS » par l’insertion du fichier de messages, et ce, par l’intermédiaire de la fonction « Inclue ».

A titre d’exemple, si votre fichier de messages s’intitulait « MonFichierDeMessages » :

Include "MonFichierDeMessages.JSM"

 

 


Utilisation du fichier DEFAULT.JSM

 

Si vous ouvrez ce fichier, qui est d’ailleurs stocké dans le dossier « fra » commun, vous trouverez une quantité incroyable de messages…

Par exemple, le message « cks9 » donne le nom d’une touche du clavier, c’est la touche « tab ».

Pour nous amuser, nous allons lire ce message dans un fichier script, vous êtes prêts ?

 

Ouvrez le bloc notes, puis Insère +0 afin d’activer l’éditeur script MANAGER.

En haut du fichier script, vous devez déclarer l’utilisation du fichier « DEFAULT.JSM » par le biais de la fonction d’insertion « Include ».

 

Include "DEFAULT.JSM"

 

Maintenant, faisons le script :

 

Script DireMessage ()

; Dire le contenu de la constante cks9

SayString (cks9);

EndScript

 

 


Création & utilisation d’un fichier de messages personnel.

 

-                    Nous allons créer un fichier « JSM » pour le bloc notes, donc NotePad.JSM. Dans ce fichier, nous allons définir 2 messages, le premier s’intitulera « MSG01 », il souhaitera la bienvenue, et dans le fichier source, il sera lu par un SayString dans la fonction évènementielle « AutoStartEvent ».

-                      Le second message s’intitulera « MSG02 », il annoncera la fermeture du bloc notes, par conséquent, dans le fichier source, ce message sera également lu par un SayString, mais cette fois, dans la fonction évènementielle « AutoFinishEvent ».

 

Ouvrez le bloc notes.

Lancez l’éditeur script-manager, donc Insère +0 du pavé alphanumérique.

Activez l’option de menu :

ALT, « Fichier|Nouveau », ou CTRL +N.

Dans la liste qui apparaît à l’écran, pressez flèche basse jusqu’à atteindre « Messages », faites tabulation pour atteindre le bouton « Ok » et pressez la touche entrée.

Voici le code du fichier de messages :

 

; Fichier de messages pour le bloc notes

Messages

@MSG01

Je vous souhaite la bienvenue dans le bloc notes.

Pour obtenir de l'aide sur ce logiciel de traitement de texte, pressez la touche F1.

@@

@MSG02

Fermeture du bloc notes.

@@

EndMessages

 

Maintenant, enregistrez ce fichier en lui donnant le nom « NotePad ».

Vous pouvez ensuite le fermer…

 

Dans le fichier source notepad.JSS, voici le code :

 

;Inclusion du fichier NotePad.jsm

Include "notepad.jsm"

 

 

Function AutoStartEvent ()

; Accueillir l'utilisateur en lisant le message "bienvenue"

SayString (MSG01);

 

EndFunction

 

Function AutoFinishEvent ()

; Dire "au revoir" à l'utilisateur par l'intermédiaire du message MSG02

SayString (MSG02);

 

EndFunction

 


Mise à jour des fichiers de messages

 

Ce chapitre est relativement important, pas compliqué, mais ô combien important…

 

En effet, lorsque vous venez de modifier un fichier de messages, ce n’est pas pour autant que les fichiers source, ceux faisant référence à ce fichier de messages, seront automatiquement mis à jour !

 

Lorsque vous insérez un fichier externe dans l’entête d’un fichier source par l’intermédiaire d’un « Include », vous êtes obligés de compiler le fichier source pour que l’insertion soit réalisée dans le véritable fichier exécutable, le « JSB ».

 

Du coup, lorsque l’un des fichiers externe insérés par un « Include » est modifié, il faut impérativement recompiler le fichier source afin que le fichier exécutable soit à son tour informé des modifications !

 

En clair, lorsque vous venez de modifier un fichier de messages, vous devez ouvrir et compiler tous les fichiers « JSS » qui introduisent ce fichier de messages par une fonction « Inclue ».

 

Philippe BOULANGER