<< Retour au sommaire

 

Le fichier de type JKM

 

 

 

Table des matières

1.      Au préalable ;

2.      Le fichier JKM.

 

Au préalable…

 

Par opposition à la fonction, le script est associé à un raccourci clavier.

Il y a encore 2 autres subtilités entre le script et la fonction :

  1. Après son exécution, la fonction peut retourner une donnée en résultat, mais pas le script ;
  2. A l’exécution d’une fonction, il est possible de lui passer un ou plusieurs paramètres, pas le script.

Enfin bref, ce qui nous intéresse ici dans ce manuel, c’est le script, et en l’occurrence, le raccourci clavier qui lui est assigné.

 

Le raccourci clavier d’un script est défini au moment de la création du script, dans la boîte de dialogue de la description.

Du reste, il est tout à fait aisé de modifier le raccourci clavier d’un script en repassant dans cette boîte de dialogue…

Pour ce faire, à l’intérieur du fichier script, placez-vous sur la première ligne du script, celle qui contient le nom du script, puis réalisez le raccourci clavier CTRL +D. Ce raccourci clavier revient à valider la commande du menu déroulant :

ALT, « Affichage », « Documentation ».

 

Dans cette boîte de dialogue, faites 5 fois tabulation pour atteindre la zone dans laquelle vous allez devoir réaliser un nouveau raccourci clavier, puis, faites une seule fois tabulation pour vous placer sur le bouton « Ok » et pressez la touche « Entrée ».

Pour que la modification soit réellement prise en compte, vous devez l’intégrer dans le fichier exécutable, donc, réaliser une compilation !

Pour la compilation faites CTRL +S, et enfin, quittez l’éditeur, ALT +F4.

 


Le fichier JKM

 

En compilant, le fichier contenant  les différents raccourcis clavier des scripts présents pour l’application en cours de traitement est mis à jour.

Ce fichier a l’extension « JKM » et il porte le même nom que l’application.

Vous avez donc la possibilité de consulter ce fichier et même, de le modifier…

 

Nous allons regarder par exemple le fichier « JKM » du fichier « default.jss ».

 

Ouvrez l’éditeur « scripts Manager » en réalisant le raccourci clavier Insère +0 du pavé alphanumérique.

Ensuite, validez l’option de menu :

ALT, « Fichier », « Ouvrir », ou le raccourci clavier CTRL +O.

 

Dans l’explorateur de documents qui apparaît à l’écran, faites une seule fois tabulation pour atteindre la zone de liste déroulante intitulée :

« Fichier de Type ».

Pressez flèche basse jusqu’à atteindre l’item intitulé « Tous les fichiers » et pressez la touche « Entrée » pour valider ce choix dans la liste.

Faites 2 fois MAJ +TAB pour atteindre la liste contenant les fichiers stockés dans le dossier FRA.

Dans cette liste, pressez la lettre « D » jusqu’à atteindre le fichier intitulé « Default.JKM », puis faites tabulation jusqu’au bouton « Ouvrir » et pressez la touche « Entrée ».

Voilà, vous êtes dans le fichier…

 

Descendez avec flèche basse, et rapidement, vous atteindrez l’ensemble des scripts du fichier « default.jss » ; chaque nom de script est d’ailleurs précédé du raccourci clavier qui lui est assigné.

Vous avez bien sûr la possibilité de changer un raccourci clavier.

Si tel est le cas, enregistrez les modifications en réalisant le raccourci clavier CTRL +S.

Maintenant, il faut compiler le fichier « default.jss », alors allons-y !

Ouvrez ce fichier justement en réalisant le raccourci clavier MAJ +CTRL +D.

Ensuite, compilez-le, donc CTRL +S, et quittez l’éditeur, ALT +F4.

 

Philippe BOULANGER